Vous avez trouvé le bien de vos rêves et vous souhaitez maintenant remettre une offre au vendeur. Sur un marché tendu comme en Ile-de-France, la compétition est rude ! Certains biens très recherchés reçoivent en seulement une journée de visites, plusieurs offres d’achat au prix. Et lorsqu’un vendeur fait appel à une agence immobilière, la première offre au prix n’est pas toujours celle qui remporte la manche… Alors concurrence ou non, vous devrez veiller à présenter un excellent dossier pour convaincre le vendeur d’accepter votre offre. 
 
Hosman vous donne ses 3 conseils pour constituer un bon dossier et ne pas passer à côté de votre coup de coeur. 

Petit rappel sur l’offre d’achat 


Une offre d’achat est un document écrit qui vous permet de notifier au vendeur votre intention d’acheter son bien immobilier. Si un vendeur décide d’accepter votre offre, vous serez engagé vis-à-vis de lui. 
Aucune règle ne régit l’écriture d’une offre d’achat. Néanmoins, vous devez toujours faire apparaître sur votre offre, votre identité civile et celle du vendeur , le prix que vous proposez pour le bien et le délai de validité de votre offre qui, en général, est d’une semaine. 

Ajoutez toujours une lettre de confort de la part de votre banque ou d’un courtier


La lettre de confort également appelée attestation de financement est un document rédigé par une banque ou un courtier immobilier. Cette lettre atteste que l’établissement financier qui la rédige est au courant de votre projet d’achat et de vos simulations de financement. 
 
Même si cette lettre ne signifie pas que la banque vous a accordé un crédit, c’est un argument de poids face à d’autres offres. Elle démontre que votre projet est mature et que vous avez déjà entamé les démarches pour financer votre projet et que celui-ci est réalisable. C’est un élément très rassurant pour le vendeur.
 

Si vous êtes dans un projet d’achat-vente, signez votre promesse de vente avant de remettre une offre

 
Si vous êtes déjà propriétaire et que vous souhaitez vendre votre logement pour financer l’achat du nouveau, nous vous conseillons de sécuriser votre vente en signant votre promesse de vente avant d’entamer votre achat.
 
Même si de nombreux propriétaires préfèrent acheter avant de vendre, le fait de signer votre promesse de vente avant de remettre votre offre assure au propriétaire que vous disposez des fonds nécessaires. Même si vous habitez en zone tendue, et que vous êtes certain de vendre facilement votre appartement, vous devez garder en tête que votre vente sera sécurisée qu’au moment où votre promesse de vente sera signée. Une offre d’achat qui ne dépend pas de la vente d’un autre bien est bien plus rassurante pour le propriétaire. 

Rédiger une lettre ou quelques mots de motivation à l'attention du vendeur


Si l’appartement ou la maison que vous convoitez a reçu plusieurs offres au prix et que la solidité des dossiers des acheteurs est équivalente, vous allez devoir vous démarquer autrement. Certains propriétaires décideront arbitrairement en prenant la première offre qu’ils ont reçu, d’autres choisiront les acheteurs les plus motivés.
 
Pour montrer votre détermination, il est tout à fait possible d’ajouter à votre dossier une lettre de motivation ou quelques mots témoignant de votre très grand intérêt pour le bien. Si jamais vous n’avez pas rencontré le propriétaire de la visite, vous devrez également montrer à l’expert immobilier que vous êtes très motivé. 
 

Conseil Bonus : ne cédez pas au chantage du mandat

 
Malheureusement, c’est une pratique assez courante dans le monde de l’immobilier mêle si cette dernière est illégale. Si vous n’avez pas encore mis en vente votre appartement, il y a de grandes chances pour que l’agent qui vous a fait visiter le bien vous demande en échange de l’appui de votre candidature, de signer un mandat avec lui pour la vente de votre bien actuel. Gardez en tête qu’un expert immobilier doit toujours soumettre votre offre au propriétaire et que c’est lui qui décide de l’accepter ou non. 
 
Refuser de transmettre une offre d’achat au propriétaire est bien entendu une pratique illégale mais surtout, cela vous empêche d’être libre pour la vente de votre bien alors que cette transaction représente un très grand enjeu financier. Qui plus est, l’agence vous demandera certainement de signer un mandat exclusif pour garantir qu’elle touchera sa commission. Non seulement ce contrat vous engage à une agence pendant plusieurs mois sans que vous puissiez en changer si jamais elle n’est pas efficace mais en plus, si jamais vous trouvez un acheteur par vous-même, vous ne pourrez pas lui vendre votre bien sans qu’il passe par l’agence. Vous serez obligé quoi qu’il arrive de régler les honoraires de l’agence et ce coût est important, en moyenne 5% du prix de vente. Cela vous prive donc de choisir une agence dont les méthodes et le tarif vous conviennent ou même de vendre votre appartement sans agence si vous trouvez l’acheteur vous même. 
 

Notre conseil ? Ne passez pas à côté de votre coup coeur ! Si l’agent immobilier vous met la pression, n’hésitez pas à lui dire que vous lui confierait la vente de votre appartement mais que vous souhaitez en échange, une acceptation écrite de votre offre d’achat par le propriétaire. Une fois cette acceptation d’offre signée, le propriétaire s’engage à vous vendre son bien. Les notaires sont mis en relation en vue de signer la promesse de vente et vous ne devez plus rien à l’agent qui vous a fait visiter l’appartement. Vous êtes libre de choisir l’agence immobilière et l’expert de votre choix pour la vente de votre appartement.