Vendre un bien immobilier demande une bonne dose d’organisation. Pour vous aider à ne rien oublier, Hosman vous présente la checklist du vendeur immobilier ! 


Avant de vendre votre bien immobilier, vous allez devoir estimer votre prix de vente, choisir une agence immobilière si besoin, rassembler les documents de la vente et ou encore réaliser les diagnostics immobiliers obligatoires pour vendre. Pour ne rien oublier, suivez notre checklist ! 

Estimer votre prix de vente et choisir la bonne stratégie de commercialisation 


L’estimation immobilière 
L’estimation de votre prix de vente est la première étape de votre projet. 
Pour estimer correctement votre prix de vente, nous vous conseillons de  consulter les portails immobiliers et consulter les annonces de biens en vente similaires au vôtre et proche de votre secteur.  Ensuite vous pouvez réaliser une estimation en ligne du prix de vente pour une première idée du prix. Enfin vous devez compléter cette estimation en ligne par une estimation immobilière réalisée par un expert immobilier. Lui seul pourra prendre en compte toutes les caractéristiques propres à votre bien qui augmentent ou dévaluent votre prix de vente. 

Votre stratégie de commercialisation 
Une fois l’estimation de votre appartement réalisée vous allez choisir votre stratégie de commercialisation. Vendre entre particuliers ou confier la vente de votre bien à une agence immobilière ? Comment choisir la bonne agence immobilière ? 
Avant de faire votre choix, vous devez comparer les offres des agences immobilières. 

Pour cela, nous vous conseillons de : 
  • vérifier la motivation et la disponibilité de l’agent que vous avez rencontré
  • demander les tarifs que l’agence appliquent (commission en pourcentage ? tarif fixe ?) 
  • vérifier le type de mandat immobilier qu’elle vous propose (simple ? exclusif ?) 
  • bien se renseigner sur les services qu’elle propose (photos pro ? gestions des visites ?) 

Si vous trouvez que les frais d’agences immobilières trop élevés (en moyenne 5% du prix de vente), vous avez désormais la possibilité de faire appel à une néo-agence immobilière qui prend en charge la vente de votre appartement ou de votre maison pour un tarif fixe beaucoup plus avantageux que la commission en pourcentage. 



Rassembler tous les documents dont vous aurez besoin



En fonction du type de bien que vous vendez, de son année de construction, de sa localisation ou encore de la date des diagnostics déjà en votre possession, vous devez réalisez  un certain nombre de diagnostics immobiliers obligatoires pour vendre : 

Ces diagnostics devront être réalisés par un diagnostiqueur agréé. Nous vous conseillons de les réaliser avant même de publier votre annonce. D’une part car certains résultats doivent apparaître sur l’annonce comme ceux du DPE ou du métrage carrez et d’autre part, car de nombreux acheteurs vous les demanderont après leur visite. 

Vous devrez également rassembler les documents relatifs  à l’immeuble si votre bien se situe au sein d’une copropriété :
  • tous les documents relatifs à la situation financière, l’organisation et l’état de l’immeuble si votre bien se situe dans une copropriété ainsi que le carnet d’entretien de l’immeuble et la fiche synthétique de la copropriété
  • les trois derniers procès-verbaux des assemblées générales 
  • le montant des charges du budget prévisionnel et celles hors budget exceptionnel
  • les sommes qui peuvent être dues 


Tous ces documents que vous devrez fournir au notaire au plus tard lors de la signature de la promesse de vente. Néanmoins, nous vous conseillons de les réunir dès le début de la commercialisation de votre bien car les acheteurs en auront besoin pour connaître parfaitement l’état du bien qui les intéresse avant de se positionner. Vous pourrez ainsi leurs fournir pendant la visite. 

Enfin n’oubliez pas les documents attestant de votre état civil comme  comme votre carte nationale d’identité, votre extrait d’acte de naissance… et votre titre de propriété. Vous devrez les apporter lorsque vous vous rendrez chez le notaire. 



Préparez votre appartement ou votre maison pour les visites



Cela semble évident mais un tout petit rien pourrait freiner certains acheteurs lors des visites… Une odeur de tabac, des fils électriques qui dépassent ou encore une pièce totalement encombrée sont des éléments qui peuvent nuire à l’attractivité de votre bien. 

Avant le début des visites (et avant votre séance photo), nous vous conseillons de désencombrer un maximum votre bien et  de faire les menus travaux que vous avez laissé en suspens : 
  • boucher des trous
  • cacher les fils électriques
  • passer un coup de peinture

Enfin, n’oubliez pas de ranger votre appartement ou votre maison et d’aérer les pièces avant chaque visite ! 




Envie d’en savoir plus sur la vente immobilière ? Consultez notre guide du vendeur pour connaître étape par étape, tous nos conseils pour vendre facilement et rapidement votre bien immobilier.