“Je reçois une multitude d’alerte et quand j’appelle, les biens sont déjà vendus”
“Je passe mon temps sur SeLoger et je vois toujours les mêmes appartements en vente”

Si vous vous reconnaissez dans ces phrases, c’est que vous vous êtes vite rendu compte que trouver un bien à acheter peut être une étape compliquée. C’est d’autant plus vrai, si vous recherchez un appartement à Paris ou dans toute autre ville où le marché est tendu. 
Pour vous aider à trouver un bien qui vous correspond rapidement, Hosman vous donne ses 4 astuces. 


Conseil n°1 Organisez vos recherches et ne visitez que ce qui vous correspond


La première étape de votre recherche doit commencer par une liste exhaustive de tous vos critères. Une fois la liste établie, vous devez prioriser ces critères en must have (un balcon sinon rien) en nice to have (ok, si il y a une cave c’est top) et en must not have (un 6ème étage sans ascenseur jamais).
Ces critères vous permettront de ne pas vous déplacer pour rien mais surtout de savoir faire des concessions utiles. 
Cette liste peut également vous servir à mieux budgétiser votre projet immobilier. De nombreux critères comme un dernier étage avec vue dégagée ou encore une terrasse exposée sud augmentent le prix au m2 d’un bien. 


Conseil n°2 Multipliez vos outils de recherches 


En plus de vos alertes déjà programmées, inscrivez-vous aux alertes achats des agences immobilières qui vendent dans la zone qui vous intéresse. Cela vous permettra de ne plus rater certains biens qui sont diffusés uniquement en off-market c’est à dire diffusés aux acheteurs qui sont dans la base de données des agences avant même d’être diffusés sur les portails que vous consultez régulièrement (SeLoger ou LeBonCoin).  

Pourquoi certaines annonces sont-elles d’abord diffusées en off-market ? Sur un marché très tendu, il n’est pas obligatoire de diffuser le bien sur les grands portails pour que celui-ci trouve un acquéreur. S’il correspond au prix du marché, une base d’acheteurs qualifiés se positionnera rapidement dessus. De plus, certains vendeurs souhaitent rester discrets, surtout en cas de vente de biens d’exceptions et de ce fait, ils ne diffuseront jamais sur les sites que vous consultez quotidiennement. 

Astuce Hosman
Si vous avez un compte Facebook, lancez une recherche dans Folhomee, vous recevrez en temps réel sur messenger toutes les nouvelles annonces immobilières qui correspondent à vos critères. 
 

Conseil n°3 Ne vous arrêtez pas aux photos


Si vous ne cliquez pas sur une annonce car la photo de l’appartement ne vous vend aucun rêve, vous ne serez pas le seul car la grande majorité des acheteurs regardent uniquement les photos. Ne vous arrêtez donc pas là, lisez en détail la fiche descriptive et s’il ne s’agit que d’une déco vieillissante, faites vos calculs en termes de travaux de rafraîchissement. Vous pourrez en plus, trouver un appartement moins cher et le refaire à votre goût. Sachez que vous pouvez compter entre 200€ et 500€ par m2 pour un rafraîchissement


Conseil n°4 Restez ouvert à des villes ou des quartiers inconnus


De toutes les astuces, avoir une zone de recherche large est celle qui augmente le plus vos chances de trouver la perle rare à votre budget. Alors pourquoi se restreindre à un seul quartier voire à une seule rue ? Certains quartiers très demandés offrent peu de possibilités d’achats compte tenu de la rareté des biens à vendre.  La concurrence entre acheteurs y est en plus maximale et le prix au m2 souvent très élevé. Profitez donc d’un week-end pour découvrir les quartiers ou les arrondissements limitrophes au vôtre afin d’élargir votre périmètre de recherche. Vous pourrez avoir de bonnes surprises. 


Astuce Hosman
Le site cityzia , vous permet de rentrer l’adresse précise d’un bien qui vous intéresse et de découvrir des informations sur le quartier comme les commerces, les loisirs ou les transports qui s’y trouvent. Vous pouvez également comparer deux quartiers pour savoir lequel vous correspond le mieux. 


Conseil n°5 Si un appartement vous correspond, faites une offre


L’achat d’un appartement ou l’achat d’une maison représente l’investissement d’une vie. Que vous soyez primo-accédants ou non, vous n’avez absolument pas envie de vous tromper. Si vous avez été attentif pendant la visite et que vos doutes ont été balayés durant vos échanges avec l’agent immobilier ou le vendeur, lancez-vous, faîtes une offre. Une fois votre offre acceptée, vous devrez signer le compromis de vente. Durant cette étape, le notaire vérifiera tous les détails qui auraient pu ne pas être mentionnés ou cachés et vous avertira. Vous avez dix jours, après la signature du compromis pour vous rétracter de la vente si besoin sans perdre la somme versée sur séquestre (environ 5 à 10% du prix de vente).