“Je reçois une multitude d’alerte et quand j’appelle, les biens sont déjà vendus”
“Je passe mon temps sur SeLoger et je vois toujours les mêmes appartements en vente”

Si vous vous reconnaissez dans ces phrases, c’est que vous vous êtes vite rendu compte que trouver un bien à acheter peut être une étape compliquée. C’est d’autant plus vrai, si vous recherchez un appartement dans toute ville où le marché est tendu. 
Pour vous aider à trouver un bien qui vous correspond rapidement, Hosman vous donne ses 4 astuces. 


Conseil n°1 Listez vos critères et montez votre dossier de financement avant de vous lancer

Il est très tentant de commencer à regarder ce qui se vend sur le marché avant même d'avoir établi la liste de ses critères et le budget que l'on peut allouer à son projet. Mais en faisant cela, vous risquez de visiter des biens qui ne correspondent finalement pas à vos attentes, qui sont trop chers par rapport à votre capacité réelle de financement et donc, d'être déçu et de louper votre coup de coeur car un autre acheteur aura un projet plus mature.

Vous devez donc toujours commencer par lister les critères qui pour vous sont essentiels. Si ces critères ne sont pas remplis, vous savez que vous n'achèterez pas, donc ce n'est pas la peine de réserver une visite (2 chambres, lumineux, ascenseur...). Vous pouvez compléter cette liste de critères par des "nice to have", c'est-à-dire des éléments qui apportent un plus mais qui ne sont pas déterminants pour votre projet (un balcon, un garage à vélo...). Une fois ces critères biens définis, vous aurez une meilleure idée du bien que vous recherchez et du budget que vous devez y consacrer. En effet, chaque critère peut avoir un coût (par exemple une terrasse en dernier étage), et il est important de les anticiper.

Enfin, vous devez avant de visiter, être certain du budget maximum que vous pouvez allouer à votre projet. Vous pouvez par exemple, commencer à en discuter avec votre banque ou faire appel à un courtier. Cela vous permettra de remettre une offre rapidement sur votre bien coup de coeur et d'avoir un dossier de financement solide pour que celle-ci soit étudiée par l'agence ou par le propriétaire avec attention. 


Conseil n°2 Ayez conscience que de nombreux biens sont vendus en off- market



Certains biens sont diffusés uniquement en off-market, c’est à dire diffusés aux acheteurs qui sont dans la base de données des agences avant même d’être diffusés sur les portails que vous consultez régulièrement (SeLoger ou LeBonCoin).  En plus de vos alertes déjà programmées sur les portails immobiliers, inscrivez-vous aux alertes achats des agences immobilières qui vendent dans la zone qui vous intéresse. 

Pourquoi certaines annonces sont-elles d’abord diffusées en off-market ? Sur un marché très tendu, il n’est pas obligatoire de diffuser le bien sur les grands portails pour que celui-ci trouve un acquéreur. S’il correspond au prix du marché, une base d’acheteurs qualifiés se positionnera rapidement dessus. De plus, certains vendeurs souhaitent rester discrets, surtout en cas de vente de biens d’exceptions et de ce fait, ils ne diffuseront jamais sur les sites que vous consultez quotidiennement.

S'inscrire à notre alerte achat pour recevoir en avant première les biens qui correspondent à votre recherche



Conseil n°3 Ne vous arrêtez pas aux photos ou à une annonce mal rédigée...

Bien des annonces immobilières ne donnent pas envie.. Photos prises rapidement, description très sommaire.. Il faut savoir qu'il n'est pas rare que certaines agences immobilières ou propriétaires pressées décident d'accorder moins d'importance à leur annonce. Et c'est une erreur ! Car soit moins de gens viendront visiter alors que le bien a beaucoup de potentiel, soit,  trop de monde se déplacera même si le bien ne correspond pas aux critères des visiteurs.

Notre conseil : si l'appartement ou la maison semble correspondre à vos critères même si l'annonce ou les photos ne sont pas flatteuses, appelez le vendeur ou l'agence et poser des questions. Vous aurez peut-être une bonne surprise et serez moins en compétition sur ce bien. 

Bon à savoir : Sachez que vous pouvez compter entre 200€ et 500€ par m2 pour un rafraîchissement




D'autant plus que si vous ne cliquez pas sur une annonce car la photo de l’appartement ne vous vend aucun rêve, vous ne serez pas le seul car la grande majorité des acheteurs regardent uniquement les photos. Ne vous arrêtez donc pas là, lisez attentivement la fiche descriptive et s’il ne s’agit que d’une déco vieillissante, faites vos calculs en termes de travaux de rafraîchissement. Vous pourrez en plus, trouver un appartement moins cher et le refaire à votre goût. 


Conseil n°4 N'ayez plus peur de remettre une offre dès la fin de la visite



L’achat d’un appartement ou l’achat d’une maison représente l’investissement d’une vie et il est parfois difficile de se lancer à peine 30 minutes après avoir visité...  Que vous soyez primo-accédant ou non, vous n’avez absolument pas envie de vous tromper. Si vous avez été attentif pendant la visite et que vos doutes ont été balayés durant vos échanges avec l’agent immobilier ou le vendeur, lancez-vous. Faîtes une offre. En effet, sur les marchés tendus ou pour certains bien coup de coeur, vous n'aurez pas toujours l'occasion de demander plusieurs visites, être rapide peut vous évitez de passer à côté de votre coup de coeur.

Une fois votre offre acceptée, vous devrez signer le compromis de vente. Durant cette étape, le notaire vérifiera tous les détails qui auraient pu ne pas être mentionnés ou cachés et vous avertira. Vous avez dix jours, après la signature du compromis pour vous rétracter de la vente si besoin sans perdre la somme versée sous séquestre (environ 5 à 10% du prix de vente).