Prêt taux zéro : Tout ce qu’il faut savoir

Par Audrey

Growth @ Hosman

Lecture : 3 min

18 juillet 2024

Avec les nouvelles conditions d’obtention du prêt à taux zéro annoncées en ce début de mois de juillet 2024, ce sont désormais 29 millions de logements qui sont éligibles à ce crédit immobilier contre 23 selon les conditions précédentes. 73% de la population française peut à présent avoir accès au prêt à taux zéro : Êtes-vous concernés ? Quelles sont les conditions d’accès ? Comment le prêt à taux zéro fonctionne-t-il ? Hosman répond à vos questions. 

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro ? 


Prêt à taux zéro : Définition

Le prêt à taux zéro est un prêt immobilier sans frais de dossier et sans intérêt. En effet, il s’agit d’un crédit mis en place par l’État, qui prend en charge les intérêts, pour aider les primo-accédants à acheter un bien immobilier. Ce prêt ne permet pas de financer la totalité de l’achat d’un bien, et doit donc être complété par un autre crédit immobilier. Enfin, sa durée ne peut pas excéder 25 ans. 


À qui s’adresse le prêt à taux zéro ? 

Pour pouvoir accéder au prêt à taux zéro, il existe un certain nombre de critères à remplir. Le crédit immobilier à taux zéro concerne les ménages dont les revenus ne dépassent pas certains plafonds, selon quatre zones différentes. Par ailleurs, pour pouvoir souscrire à un prêt à taux zéro, il faut ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années, sauf si l’on est dans une situation de handicap, d’invalidité, ou de catastrophe naturelle. Le PTZ peut concerner les cas suivants : 
  • L’acquisition d’un logement ancien (si des travaux d’un certain montant sont à réaliser pour améliorer la performance énergétique)
  • L’achat d’un logement social actuellement occupé par le futur acquéreur
  • L’acquisition d’un logement neuf dans un immeuble collectif d’habitations situé en zone tendue
  • L’achat d’un bien ancien ou neuf avec des travaux à réaliser dans le cadre d’un contrat de location-accession
  • Les acquisitions de droits réels immobiliers dans le cadre d’un bail solidaire 
  • L’achat d’un terrain et la construction d’un logement 
  • La transformation d’un local existant en logement d’habitation 


Vous souhaitez vendre votre bien à court ou moyen terme ?



Comment fonctionne le prêt à taux zéro ? 


Comment obtenir un prêt à taux zéro ? 

Pour obtenir un prêt à taux zéro, il faut s’adresser directement à un établissement bancaire ayant signé une convention avec l’État : seuls ces établissements bancaires peuvent accorder un PTZ. Vous pouvez dès lors vous diriger vers l’institution de votre choix qui n’est pas tenue de vous accorder ce prêt



Trouvez le bien de vos rêves parmi + de 600 biens à vendre



Quel est le montant du prêt à taux zéro ? 

Le montant du prêt zéro varie en fonction des éléments suivants : la nature du bien, la zone où se trouve le logement, et enfin le nombre de personnes destinées à occuper le logement. Plus globalement, le montant du prêt zéro représente une partie du coût total de l’achat (dans la limite d’un plafond) auquel on applique une quotité (entre 20 et 50% selon la zone où se situe le bien). Les tranches varient donc en fonction de votre tranche et de la zone dans laquelle vous souhaitez acquérir votre bien
Créez une alerte et soyez informé dès qu’un bien correspond à vos critères



Quels sont les avantages et les inconvénients du prêt à taux zéro ? 


Les avantages du prêt à taux zéro 

L’avantage notable du prêt à taux zéro est d’être un prêt à taux nul très accessible ; le coût total du crédit immobilier à souscrire s’en retrouve alors allégé. De plus, le PTZ représente une aide au financement pouvant aller jusqu’à 180 000 € : le prêt principal est ainsi réduit grâce au PTZ. Enfin, il est possible de rembourser le prêt à taux zéro directement sans indemnité de remboursement anticipé, contrairement aux autres crédits immobiliers. 



Trouvez le bien de vos rêves parmi + de 600 biens à vendre



Les inconvénients du prêt à taux zéro 

L’un des désavantages du prêt à taux zéro est qu’il ne peut pas être accordé seul. En tant qu’emprunteur, vous serez dans l’obligation de souscrire un autre crédit immobilier que le PTZ viendra en fait compléter. Par ailleurs, aucune assurance de prêt n’est inclue dans le crédit bien qu’elle soit obligatoire : elle est donc à la charge du souscripteur. Dans le cas d’une mise en location de l’habitation acquise via un PTZ, il faut d’abord habiter le bien pendant une durée de 6 ans minimum. De cette manière, pour un investissement locatif, il faut se tourner vers un autre mode de financement.

Acheter un appartement sereinement : Les étapes à suivre - Découvrir l'article


Découvrez nos autres
articles de blog

Découvrez La Boussole, le point immo par Hosman.

Recevez un décryptage du marché et des conseils d'experts pour vous guider dans votre projet immobilier.
Découvrir la Boussole
visual product