Quand les français revoient leurs projets immobiliers

Par Juliette

Growth @ Hosman

Lecture : 2 min

21 décembre 2022

Devenir propriétaire est l’objectif de nombreux Français. Un rêve qui n’aboutit pas forcément pour tous les ménages depuis la hausse des taux d’intérêt et le durcissement des conditions d’obtention d’un prêt immobilier. Face à cette situation, de nombreux acheteurs et vendeurs abandonnent leur projet immobilier, le remettent à plus tard ou revoient leurs critères à la baisse. Hosman s’est penchée sur la question en étudiant les raisons de ces changements de projets, mais également les alternatives qui se présentent aux acheteurs.



Face à la hausse des taux, les français revoient leur copie. 


Entre 2021 et 2022, le nombre de prêts accordés en France a diminué de 34,7% selon l’Observatoire du Crédit Logement (CSA), une chute qui n’avait pas été observée depuis 2008 et dont l’impact est retentissant chez les acheteurs. De plus, les taux d’intérêts qui étaient historiquement bas ces dernières années remontent pour atteindre les 2.4% (voire 2.6% dans certaines banques). Selon l’étude Hosman, le nombre de personnes ayant abandonné leur projet immobilier, l’ayant remis à plus tard, ou ayant réévalué leurs critères après s'être fait refuser leur prêt a augmenté de 39%. Paul-Henri Chopin, co-fondateur de Hosman souligne également l’instabilité que cela provoque : “plus de deux tiers de nos clients se disent inquiets pour leurs projets immobiliers.” 

La hausse des taux n'est cependant pas le seul frein à leurs projets. Les prix au m2 et la baisse du pouvoir d’achat engendrée par l’inflation créent un déséquilibre dans les projets d’achat des français, et notamment à Paris. En effet, si les prix de l’immobilier se dirigent vers une tendance baissière, ils demeurent élevés (au-dessus des 10 000€/m2 en moyenne dans la capitale) pour les ménages qui ont vu leur budget diminuer.

Découvrir les prix au m2 à Paris en temps réel

Pourtant, 32% de français toujours porteurs de projets immobiliers.


D’après une étude réalisée par IMOP et Harris Interactive en 2022, 32% des français souhaitent toujours acheter un bien et prévoient un projet immobilier malgré le contexte et les inquiétudes qu’il engendre. Ils se retrouvent alors pour certains dans l’obligation de modifier les critères qu’ils avaient au départ envisagés pour leur achat.

Selon l’étude Hosman, les français revoient à la baisse leur budget. À Paris, c’est une chute de 8,4% qui est observée par rapport à 2021 : le budget moyen pour les parisiens est passé sous la barre des 500 000€. Une tendance qui s’observe également à Bordeaux, où ce même budget moyen baisse de 5%. 

Certains font également le choix de chercher plus petit : la surface minimale moyenne recherchée à baissé de 1,8% en France par rapport à 2021. À Paris, là où en 2021 les acheteurs cherchaient minimum 47,8m2, ils cherchent aujourd’hui 46,2m2. À Nantes et à Bordeaux, c’est 2m2 qui ont été perdus entre 2021 et 2022. 

Créez une alerte et soyez informé dès qu’un bien correspond à vos critères

D’autres, enfin, font le choix de remettre leurs projets à plus tard en attendant une baisse des prix de l’immobilier. Une stratégie risquée puisque “la baisse des prix de l’immobilier en France ne sera pas proportionnelle à la baisse du pouvoir d’achat. Ainsi, en remettant à plus tard leurs projets, les acheteurs et les vendeurs risquent de subir des taux plus élevés qu’ils ne le sont actuellement” selon Paul-Henri Chopin. 




star struck emoji

Avec Hosman, vendez rapidement avec des frais d'agence 3x moins élevé qu'en agence traditionnelle

Vous souhaitez en savoir
plus sur Hosman ?

Chez Hosman nous avons à coeur d’associer le meilleur de l'expertise humaine, à la puissance de nos outils digitaux.

Découvrez nos autres
articles de blog