Première étape : de quoi avez-vous besoin ?


La question du prêt immobilier se pose très rapidement. En effet, la première étape est de se demander combien vous pouvez effectivement emprunter pour avoir une idée claire de votre budget immobilier.

Définir votre capacité d'emprunt

Avant toute chose, la capacité d’emprunt est différente de la capacité d’achat. La capacité d’achat (ou budget immobilier) englobe votre apport personnel, votre capacité d’emprunt et de potentiels prêts aidés.

Votre capacité d’emprunt est peut être plus importante que vous le pensiez ! Elle dépend de trois paramètres : la mensualité, la durée du crédit et le taux immobilier. Ce dernier est défini par les banques mais les deux premiers dépendent de votre situation et de votre projet.

Il est  possible d’optimiser sa capacité d’emprunt avec l’aide d’un courtier immobilier comme Pretto ou Helloprêt.

Comme mentionné plus haut, votre capacité d’achat dépend également de votre apport personnel. Dans la majorité des cas, les banques refusent de financer certains frais : les frais de notaire et de garantie notamment, qui représentent 10 % du prix du bien environ. Elles exigent souvent 10 % additionnels en gage de sécurité pour un apport total de 20 %.

La promesse de financement

Une fois que vous avez défini votre budget immobilier, vous partez à la recherche de la perle rare et vous rendez vite compte que les agents immobiliers sont exigeants. Si vous souhaitez rassurer le vendeur, montrez-lui que vous vous êtes posé la question du financement.

Généralement les courtiers vous fournissent un document qui peut vous simplifier la vie et prouve que vous pouvez acheter le bien : la promesse de financement.

Vous essayez d’acheter dans une ville où le marché de l’immobilier est tendu ? Ce document peut jouer en votre faveur et représente un atout de poids. Un vendeur qui reçoit beaucoup de propositions équivalentes sur une vente favorisera les offres sérieuses et la promesse de financement appuiera votre candidature.


Deuxième étape : Trouvez le meilleur prêt immobilier


Comparez vous-même les banques

Vous voulez économiser les frais de courtage ? Deux solutions s’offrent à vous. La première est de faire soi-même le travail d’un courtier immobilier.

Il vous faudra dans un premier temps veiller à monter un dossier solide. En amont d’une demande, essayez d'éviter les découverts, de solder vos éventuels crédits à la consommation puisque vos 3 derniers relevés vous seront demandés.

Pour une comparaison effective, il est conseillé de mettre au moins quatre ou cinq banques en concurrence. Vous pouvez, à titre de comparaison, faire une simulation gratuite en ligne chez des organismes comme Pretto ou Helloprêt pour avoir un aperçu des taux auxquels vous pouvez prétendre.

Passez par un courtier

Le courtier est un expert du crédit immobilier. Il aide des centaines d’acheteurs avec des projets parfois très différents en les mettant en relation avec les banques les plus compétitives. Il connaît toutes les conditions de prêt et a accès à des taux préférentiels pour ses clients.

Confier votre recherche de prêt à un courtier vous facilite la vie et vous fait gagner du temps.

Le courtier est également là pour vous conseiller et vous accompagner dans votre demande de prêt. Avoir un bon taux est une chose, mais ce n’est pas tout. L’assurance emprunteur représente par exemple une part importante de votre prêt. Un courtier sera là pour comprendre vos attentes et vous aiguiller vers les meilleurs choix à faire.


Après les avantages du courtier, le sujet qui fâche, son prix. Il diffère mais varie entre 500 et 2 000 €. Vous pouvez désormais opter pour un courtier en ligne qui vous proposera gratuitement les mêmes services qu’un courtier physique: montage du dossier de demande de prêt, négociation personnalisée, suivi d’un expert-crédit...