Fixer le prix de vente d’un bien est une des étapes clés de votre projet immobilier. En prenant un compte un certain nombre de critères, vous allez estimer un prix qui devra répondre au jeu de l’offre et de la demande. Un prix de vente juste est le prix auquel un acheteur sera prêt à payer pour votre appartement ou votre maison. Hosman vous indique les trois étapes à suivre pour réaliser une estimation immobilière fiable de votre bien. 


Etape n°1. Listez les éléments à prendre en compte dans votre estimation immobilière


L’estimation immobilière de votre bien se fera sur la base d’un certain nombre de critères tels que le type de bien, sa localisation, sa surface ou encore son année de construction. D’autres éléments auront une incidence positive mais aussi négative sur votre prix de vente. Un balcon, un dernier étage avec ascenseur ou un plan en étoile sont autant d’atouts qui vous permettront de valoriser votre prix de vente. L’installation électrique à refaire ou un prochain ravalement de façade seront quand à eux, des critères qui pourront vous obliger à appliquer une décote sur votre prix. 

Pour vous aider, voici une liste non-exhaustive des éléments qui seront pris en compte pour l’estimation immobilière de votre bien : 
  • le type de bien : un maison, un appartement, un parking, une péniche …
  • la localisation : la ville, le quartier et même la rue dans laquelle il se situe
  • l’année de construction et le style de construction 
  • le cachet : moulures, boiseries, cheminées, parquet.. 
  • la superficie : en loi carrez pour les appartements et en surface habitable pour les maisons 
  • la hauteur sous-plafond 
  • le nombre et l’orientation des pièces
  • le plan et l’optimisation de l’espace 
  • l’étage s’il s’agit d’un appartement
  • la vue : arborée, sans vis-à-vis ou avec 
  • le nombre et le type de dépendances 
  • la présence d’un balcon, d’une terrasse ou d’un jardin 
  • les résultats des différents diagnostics immobiliers et l’état général du logement
  • l’état de l’immeuble si le bien est situé dans une copropriété 
  • les travaux réalisés ou à réaliser dans votre bien et dans les parties communes 

Etape n°2. Simulez votre prix de vente grâce à un outil en ligne


La liste de tous ces éléments va vous permettre de réaliser une première estimation immobilière de votre bien grâce à des outils de simulation en ligne. Après avoir rempli un formulaire avec les différents critères, le site croisera vos données avec celles de biens similaires vendus il y a peu de temps. 

De nombreux sites vous proposent désormais une estimation immobilière en ligne et rapide. Pour se faire rien de plus simple. Il vous suffit de vous rendre sur le site simulateur de votre choix et de compléter les informations demandées. De nombreux sites proposent désormais de vous délivrer une estimation immobilière en ligne de votre bien, comme le site de SeLoger, Homadata ou Meilleursagents

Ce type d’estimation immobilière est très recherchée par les propriétaires puisqu’il permet en quelques clics de connaître la valeur de son bien. Attention toutefois aux résultats. Si cette estimation immobilière en ligne est rapide, elle ne permet pas d’obtenir une estimation vraiment précise du prix de vente de votre appartement ou de votre maison. Elle ne peut en effet pas prendre en compte tous les éléments propres au bien immobilier que vous souhaitez vendre. Deuxième contrainte, les simulateurs en ligne n’ont pas la même connaissance du marché local qu’un expert immobilier. C’est pourquoi, avant de mettre en vente votre bien immobilier, nous vous conseillons de toujours compléter cette simulation par une estimation effectuée par une agence immobilière. 


Etape n°3. Complétez la simulation pour une estimation faite par un expert immobilier


Faire estimer son appartement ou sa maison par un expert immobilier permet d’obtenir une estimation immobilière fiable de votre bien immobilier. Contrairement à une estimation immobilière en ligne, un expert immobilier prend en compte dans son estimation, tous les atouts et toutes les faiblesses de votre bien. Fort de sa connaissance du marché et des prix pratiqués dans votre secteur, il pourra vous formuler une estimation immobilière et une stratégie de commercialisation efficace. 

Si l’usage veut que l’expert se rende chez vous pour visiter votre bien et l’estimer, vous avez désormais la possibilité de faire appel à une agence qui effectue l’estimation immobilière à distance. Encore une fois, nous vous conseillons de faire venir un expert chez vous. 

La plupart des agences immobilières proposent une estimation gratuite. Alors ne vous privez pas et faites en venir au moins deux pour faire estimer votre bien. Vous pourrez ainsi comparer leurs analyses et décider plus facilement du prix de vente de votre appartement ou de votre maison. 


Dernier conseil : ne surestimez pas votre bien pour “tester” le marché


De nombreux propriétaires tentent leur chance en mettant leur appartement ou leur maison à vendre au prix fort.  Cette stratégie peut s’avérer dangereuse et complètement contre-productive pour deux raisons. La première est que les acheteurs recherchent leur future acquisition sur les portails immobiliers en mettant un certain nombre de critères comme la localisation et le prix maximum. Si vous êtes hors prix du marché, ils ne verront même pas votre annonce. La deuxième et que si vous devez appliquer une ou plusieurs baisses de prix après plusieurs jours de publication, vous allez dégrader votre bien aux yeux des acheteurs. Ils penseront qu’il y a un loup et ne se déplaceront pas. 

Estimer le bon prix de vente d’un appartement ou d’une maison dès le début la commercialisation est le meilleur moyen de vendre vite. Un appartement qui se vend au prix, sans négociation n’est pas un appartement qui a été nécessairement sous-évalué. Son prix correspond au prix du marché, c’est-à-dire au prix auquel les acheteurs sont prêts à l’acheter.