Guide de l'acheteur > Visiter un appartement > Contre-visite immobilier : bien préparer cette étape

Contre-visite immobilier : bien préparer cette étape

Si un bien vous intéresse, vous allez pouvoir le visiter une première fois. Une visite que vous devez optimiser au mieux, en vous renseignant sur tous les aspects de la maison ou de l’appartement. Il arrive cependant que vous ayez besoin de revisiter le bien, lorsque vous souhaitez notamment confirmer votre choix ou que vous envisagez des travaux. C’est ce qu’on appelle dans le jargon une “contre-visite immobilier”.

Si une seconde visite est possible, on vous conseille néanmoins d’essayer de n’en faire qu’une seule, en sollicitant dès la première fois toutes les parties prenantes (proches, professionnels en cas de travaux…). En effet, un vendeur peut rapidement recevoir plusieurs offres au prix, notamment lorsque le bien se situe dans un marché immobilier tendu. Il est plus difficile dans un tel contexte de prévoir une contre-visite ou de prendre son temps, d’où l’intérêt de bien se renseigner sur tous les aspects du logement lors de la première visite.

Quels sont les objectifs d’une contre-visite d’un achat immobilier ?


La seconde visite d’une maison ou d’un appartement va surtout vous permettre de valider votre choix. Dans le cas où vous envisagez de faire des travaux, elle vous permettra aussi d’étudier plus en détail quelles sont les différentes possibilités. Pour cela, n’hésitez pas à solliciter l’avis d'experts (architecte, maître d'œuvre…).

La contre-visite d’un appartement ou la contre-visite d’une maison constitue également l’occasion de vérifier tous les différents aspects du bien susceptibles d’être problématiques à long terme comme l’état des installations électriques, les nuisances sonores le soir ou le manque de luminosité. Pour être certain de ne rien oublier et de préparer votre contre-visite immobilier au mieux, voici quelques conseils.

Vérifier les différents aspects du bien

Vous devez par exemple faire un état des lieux précis de la structure du bien et de ses différentes installations : les murs, le sol, le plafond, les fenêtres, les portes, les serrures, la tuyauterie, les interrupteurs, la toiture, les combles, l’électricité, le chauffage, la ventilation, le garage, le sous-sol, le grenier, les combles, le parking…

En passant tout au peigne fin lors d’une contre-visite immobilier, vous pourrez vous rendre compte de ce qui fonctionne correctement, de ce qu’il faut réparer et enfin de ce qu’il faut remplacer. Rien ne doit être oublié car c’est sur cet état des lieux que peut se jouer une partie de la négociation si besoin.

Concernant les biens en copropriété, pensez également à faire un état des lieux des parties communes (ascenseur, cage d’escalier…) et de la sécurisation du bâtiment (accès par digicode, concierge…). Veillez aussi à vérifier que tous les documents administratifs relatifs à la gestion et à l’entretien de la copropriété sont aux normes.

La contre-visite d’une maison ou la contre-visite d’un appartement vous permet aussi de demander au propriétaire les différents diagnostics immobiliers obligatoires, comme le diagnostic des performances énergétiques (DPE) si vous ne les aviez pas eu leur de votre première visite. Vous pouvez également lui demander différentes copies de ses factures (eau, chauffage, électricité…) ou encore les différents avis de taxes foncières ou d’habitation.

Visiter le bien sous un autre jour

Autre objectif primordial de la contre-visite immobilier, la visite du logement dans un contexte différent. En effet, si vous avez visité le bien le matin lors de la première visite, essayer de revenir durant l’après-midi la seconde fois.

Cela vous permettra de vous rendre compte de la luminosité et de l’ensoleillement du bien à différentes heures de la journée d’une part et d’autre part, vous assurez qu'il n’y a pas de nuisances particulières.

Nous vous conseillons pour cela d’effectuer votre contre-visite immobilier en journée à une heure de pointe afin de vous assurer que vous n’entendez pas trop le bruit lié au trafic, puis de faire votre contre-visite immobilier le soir et/ou le week-end pour détecter d’éventuels bruits ou odeurs provenant des bars ou restaurants aux alentours s’il y’en a. Il est important de se faire une idée de la vie dans le logement le soir ou le week-end car l’ambiance calme de la journée peut par exemple changer du tout au tout une fois que les voisins sont rentrés chez eux.

Si la première visite a lieu durant une période de vacances scolaires, essayez de programmer une contre-visite immobilier une fois les vacances terminées pour prendre pleinement connaissance des nuisances sonores au quotidien (école, trafic…). 

Hosman vous informe en temps réel à chaque étape de votre projet immobilier 👩‍💻

Découvrir l'offre Hosman







Bénéficier de l’avis d’un proche

La contre-visite d’une maison ou la contre-visite d’un appartement vous permet également d’emmener avec vous différents proches si vous le souhaitez. S’il s’agit de votre première acquisition, nous vous conseillons de solliciter quelqu’un qui a déjà réalisé un achat immobilier ou qui a de l’expérience dans le domaine. Votre proche sera dans ce cas mieux repérer d’éventuels défauts ou poser les questions indispensables.

Si vous désirez acheter en couple et que vous avez des contraintes liées à l’agenda, vous ou votre conjoint(e) peut effectuer une première visite seul(e), puis vous pouvez revenir ensemble faire la contre-visite immobilier si le bien vous plaît vraiment.


Découvrir l’environnement extérieur du bien

Lors de la première visite, l’acheteur a souvent tendance à se focaliser sur le bien en lui-même. Une contre-visite immobilier est donc l’occasion de découvrir les environs de l’appartement ou de la maison. En vous baladant dans les rues adjacentes, vous pourrez ainsi découvrir la vie de quartier et vous renseigner au sujet des commerces de proximité (épiceries, banques, bureaux de poste…), des écoles, des transports en commun, etc.

La contre-visite immobilier est également l’occasion de questionner le voisinage à propos des éventuels projets de construction et d’aménagement en cours ou à venir dans le secteur pour éviter toute mauvaise surprise.


Contre-visite achat immobilier : conseils & check-list


Si vous avez déjà effectué une première visite du bien, il est possible que la contre-visite immobilier représente la dernière chance que vous ayez pour le visiter avant que votre offre soit acceptée, qui plus est si le bien est très convoité et que d’autres acheteurs sont sur le coup. Nous vous conseillons ainsi de bien vous préparer pour ne rien oublier et réaliser une contre visite efficace.

La check-list des points à aborder


Avant la contre-visite immobilier, n’hésitez pas à noter tout ce qu’il vous faudra vérifier avec attention à l’intérieur comme à l’extérieur du bien : installations électriques, chauffage, parties communes s’il y en a, nuisances sonores, stationnement de votre véhicule si vous en avez un, proximité des transports et commerces, etc.

Quels sont le matériel et les documents à apporter ?


Afin de vous rendre à la contre-visite d’une maison ou à la contre-visite d’un appartement équipé en conséquence, munissez-vous d’ :
  • un mètre : prendre les mesures en amont vous aidera à vous projeter avec vos meubles;
  • un crayon et un carnet afin de noter les mesures des pièces et lister les éléments importants;
  • une lampe de proche : elle peut être utile pour visiter une cave ou un grenier


La contre-visite d’un achat immobilier est également l’occasion de demander à l’agent d’apporter tous les documents relatifs à la vente :
  • le plan du bien avec les mesures des différentes pièces ;
  • les diagnostics obligatoires ;
  • les factures d’eau, de chauffage et d’électricité ;
  • les avis de taxes foncières et d’habitation ;
  • tous les documents concernant la copropriété (règlement, PV d’AG, contrat de syndic, charges, etc).

Demander conseil pour vos travaux & aménagements


Durant la contre-visite immobilier, pensez à noter tout ce qui va nécessiter des travaux – installations électriques, canalisations, etc... – dans la maison ou l’appartement. En parallèle de cela, n’oubliez pas d’identifier les murs porteurs et de prendre des mesures.

Contre-visite achat immobilier : si vous envisagez d’effectuer des travaux d’aménagement conséquents, n’hésitez pas à venir accompagné d’un professionnel : architecte, maître d’œuvre, entrepreneur, artisan… Ils pourront lors de cette contre-visite immobilier vous conseiller sur ce qui est réalisable ou non, et vous donner une première estimation de devis.

Partager l'article

Dans la même catégorie

PV d’AG : un document à récupérer avant l’achat

S’il s’avère que le bien que vous désirez acheter se situe dans une copropriété, il est primordial de prendre le temps de consulter les derniers procès-verbaux d’Assemblée générale...

Lire la suite

Lecture : 3 min

Par Grégoire

Achat immobilier : les questions à poser au vendeur

Lorsque vous vous intéressez à un bien immobilier, gardez en tête qu’il y a toujours au moins une question à poser lors d’une visite d’appartement (ou d’une maison) à laquelle vous...

Lire la suite

Lecture : 4 min

Par Laure

Que vérifier avant d’acheter un appartement ?

Acheter un bien immobilier est une étape capitale de nos vies souvent associée à une charge émotionnelle intense, d’autant plus quand il s’agit de la première fois. Il est ainsi pr...

Lire la suite

Lecture : 5 min

Par Alexandra