Estimation : comment la préparer ?

Par Sara

Growth @ Hosman

Lecture : 1 min

16 février 2022

Assurer sa vente via une estimation fiable et préparée

Comme évoqué précédemment l’estimation est l’étape pouvant influencer la suite de votre vente. En effet, si elle n’est pas bien effectuée, cela peut vous porter préjudice, en tant que vendeur (que votre bien soit sous-estimé ou surestimé, dans les deux cas, cela ne profite pas au vendeur). Pour se faire, vous devez avant le rendez-vous, réunir les éléments suivants : 

Le contrat de vente 

Votre contrat de vente indique, entre autres, l’adresse du bien, sa surface, son prix initial (auquel vous avez acheté l’appartement ou la maison). Il peut également contenir des informations assez importantes comme le montant des charges de copropriété, les détails concernant l'aménagement des parties communes, les taxes sur les ordures ménagères. Ce document fournit nombre d’informations, qui peuvent aider le professionnel immobilier dans son estimation. 

Les éléments plus techniques

Il peut s’agir de diagnostics immobiliers ou bien de documents informant des risques liés au logement. N’hésitez donc pas à réunir tous ces documents dès le début afin de garantir le bon déroulement de votre projet et ainsi gagner du temps.
Ne pas dévoiler ces éléments (surtout concernant les risques) en espérant augmenter la valeur de votre bien immobilier, est fortement déconseillé. Il vaut mieux, en faire part à l’expert immobilier et aux futures acquéreurs dès le début pour éviter toutes poursuites (vices cachés,..) et donner à votre bien sa vraie valeur. Il ne se vendra que mieux.

La description du bien 

Par description du bien, nous entendons les détails de celui-ci;  le nombre de pièces, son exposition, ses particularités et son histoire (son vécu). Dans ce but, cherchez à savoir la date de construction du bien, les derniers travaux réalisés et ceux à venir. Il peut être avantageux pour vous, de raconter des petites histoires qui se sont déroulées au sein de ce logement; pour montrer au professionnel que vous avez vécus énormément de choses dans ce logement et ainsi mettre en confiance les potentiels acheteurs. Vous pouvez également énumérer les travaux, incidents qui s’y sont produits et les solutions que vous avez trouvé pour pallier ces situations. 
En bref, n’hésitez pas à ajouter tous les éléments qui peuvent donner de la valeur à votre bien immobilier. 

Les parties communes 

Ici, il s’agit de détailler l’usage des parties communes (poubelles, local à vélos, cave, parking,...) Est-ce que l’ascenseur fonctionne correctement ? Y-a-t-il suffisamment de place pour parquer vos vélos ? Disposez-vous d’une cave ? Partagée, individuelle, … ? Évoquer les commerces de proximité peut être un plus (le boulanger, le supermarché, le fleuriste, …).

L’environnement de votre bien immobilier

Les stations de métro / tram / bus à proximité (précisez le temps de marche pour y arriver), quelles sont les lignes les plus accessibles ? Est-ce qu’il y a des écoles / lycées / collèges à proximité ? Quel est votre boulanger préféré ? Quel supermarché privilégiez-vous ? 
Ces détails peuvent paraître insignifiants mais peuvent également aider l’expert immobilier (ou les acheteurs potentiels) à se projeter et donc à faire une estimation plus exacte.

Vous souhaitez en savoir
plus sur Hosman ?

Chez Hosman nous avons à coeur d’associer le meilleur de l'expertise humaine, à la puissance de nos outils digitaux.

Découvrez nos autres
articles de blog