Le contenu d'une annonce immobilière en cas de vente

Étape primordiale dans le processus de vente, l’annonce immobilière va servir de vitrine à votre bien. Ainsi, plus l’annonce sera attractive aux yeux des acheteurs, plus vous aurez de chances que la vente aboutisse dans les meilleurs délais. Sachez néanmoins que les acheteurs en recherche active consultent généralement un grand nombre d’annonce en quelques minutes via les portails en ligne, d’où l’importance de réussir à sortir du lot.

Rédiger une annonce immobilière qui sorte du lot et attire l’œil des acheteurs potentiels n’est pas toujours chose aisée. Quelles sont les erreurs à éviter ? Quelles sont les mentions obligatoires qui doivent y figurer ? Voici quelques conseils pour rédiger une annonce immobilière la plus efficace et attractive possible.

Comment rédiger une annonce immobilière ?

Afin de mettre votre bien en valeur et ainsi multiplier les chances de le vendre rapidement, il est important de rédiger une annonce immobilière précise, complète et attractive.Vous devez y décrire votre bien en détail, ainsi que son environnement (présence d’écoles, transports en commun…). Pour cela, le texte doit être concis, clair, sans fautes, et si possible n’aborder que les points positifs. Un conseil, pensez à ordonner les informations, en veillant à ce que les premiers mots de votre annonce correspondent aux atouts majeurs de votre bien, les lecteurs ayant souvent peu de temps. Découvrez ces 4 conseils pour rédiger une annonce immobilière comme un pro.

Outre les mentions obligatoires telles que la description du bien ou son prix, il est très important de compléter votre annonce immobilière avec des photos sachant qu’une annonce sans photo sera 10 fois moins consultée par un acheteur potentiel. Pour susciter l’intérêt, veillez à ce que les photos, si possible de qualité supérieure, fassent le plus professionnel possible. Mieux encore, vous pouvez rédiger une annonce immobilière en ajoutant en complément des photos, une visite virtuelle. Un service désormais fourni par l’ensemble des professionnels de l’immobilier.

Quelles sont les mentions obligatoires pour faire une annonce immobilière conforme ?

Encadrée par la loi ALUR, une annonce immobilière doit comporter un certain nombre de mentions obligatoires pour être conforme à la réglementation.
Voici ainsi les informations à stipuler obligatoirement pour faire une annonce immobilière en règle :

La description du bien

Sur l’annonce, doivent en effet figurer les caractéristiques principales du bien, telles que sa nature, sa superficie, son état et sa composition (nombre de pièces, nombre de salles d’eau…). Vous devez également y ajouter les équipements s’il y en a, comme un balcon ou un garage, ce qui ne fera qu'accroître la désirabilité de votre bien aux yeux des acheteurs.

Le prix

Depuis le 1er avril 2017, toutes les annonces immobilières de biens à vendre doivent afficher le prix de vente du bien honoraires d’agence inclus (TTC), le prix de vente du bien honoraires d’agences exclus (TTC) ainsi que le montant de la commission d’agence (TTC).
L’annonce doit également préciser si les honoraires sont à la charge du vendeur ou de l’acheteur.

Les résultats du Diagnostic de Performance Énergétique

Pour faire une annonce immobilière conforme, il faut faire apparaître les résultats du DPE. Seul diagnostic immobilier obligatoire en cas de vente, le résultat du DPE — consommation en énergie et taux d’émission en CO2 du bien – est à mentionner obligatoirement sur l’annonce immobiliere.

Les informations relatives à la copropriété s’il y en a une

Dans ce cas, il faut que l’annonce affiche le nombre de lots et le montant annuel des charges courantes du lot, à savoir l’ensemble des dépenses d’entretien réglées par les copropriétaires. Pour faire une annonce immobilière conforme à la loi, il faut également indiquer si la copropriété possède un statut particulier grâce à une mention, de type « procédure d’alerte ».