Vous êtes propriétaire et souhaitez vendre votre logement ? Vous avez sûrement dû entendre parler du prix net vendeur. Lorsque l’on parle de net vendeur, la définition n’est jamais très claire. À quoi correspond le prix net vendeur dans une transaction immobilière ? Comment peut-on calculer le prix net vendeur ? Les experts Hosman répondent à toutes vos questions, et vous expliquent en détail la définition de net vendeur.

1- Net vendeur définition : les éléments compris dans le prix net vendeur


Le prix net vendeur revient souvent lorsqu’il est question de transaction immobilière. Quelle est la véritable définition de net vendeur ? Le prix net vendeur correspond au montant que va réellement touché le vendeur à l’issue de la vente de son bien. Le prix de vente du bien ne correspond pas forcément au montant encaissé par le vendeur. En effet, le prix de vente, qui correspond au prix affiché en agence et sur les portails de diffusion, comprend les frais d’agence. En choisissant de vendre avec l’aide d’une agence immobilière, le vendeur devra payer des frais d’agences. Le prix net vendeur, par sa définition, ne comprend pas les frais d’agence. Le prix net vendeur est donc différent du prix de vente d’un bien. Lors de la signature de la promesse de vente ou du compromis de vente, c’est le prix net vendeur qui apparaîtra sur le document, étant donné que c’est la somme que le vendeur recevra.

2 - Net vendeur définition : la différence avec le prix FAI


Lors d’une transaction immobilière, il est commun de parler de prix FAI ou prix frais d’agence inclus. Il est important de bien distinguer prix FAI et prix net vendeur, leurs définitions sont bien différentes. 

Lors d’une transaction immobilière, le prix FAI, correspond au prix net vendeur auquel on ajoute le montant des frais d’agence. En effet, si un vendeur décide de faire appel à une agence immobilière, ce dernier devra payer des frais d’agence à la fin de la transaction immobilière. Les frais d’agence ne sont pas réglementés par la loi et varient donc d’une agence à l’autre. Ils peuvent être fixes, ou bien calculés sur un pourcentage du prix de vente, généralement compris entre 5 et 8%, cela dépendra du modèle de l’agence choisie. Le prix FAI permet aux acheteurs de savoir ce qu’ils vont réellement payer. Dans les annonces immobilières publiées, le prix net affiché est le prix FAI pour permettre à l’acquéreur potentiel de savoir quelle somme est réellement engagée dans la transaction immobilière.

3 - Net vendeur définition : calculer le vrai prix de votre bien


Si vous êtes vendeur et que vous souhaitez connaître la somme exacte que vous allez toucher à l’issue de la transaction immobilière, vous devez calculer votre prix net vendeur. Le calcul du prix net vendeur, par définition, est relativement simple. Il vous suffit de prendre le prix de vente du bien et d’y soustraire l’intégralité des frais liés à la vente du bien. Voici une formule qui vous permet de calculer votre net vendeur :

Prix FAI – frais d'agence = prix net vendeur 
 

4 - Net vendeur définition : maximiser son prix net vendeur 


Lors d’une transaction immobilière, il est courant que le vendeur cherche à maximiser son net vendeur afin d’encaisser la somme la plus élevée possible à l’issue de la vente. Pour maximiser un prix net vendeur, un propriétaire a deux solutions : chercher à réduire au maximum les frais d’agence et chercher à vendre au prix haut de fourchette. 

Contrairement au frais de notaire, les frais d’agence ne sont pas encadrés par la loi, ils peuvent donc être négociés. Il est recommandé de négocier au mieux vos frais d’agences en amont de la vente, afin qu’ils soient les plus faibles possibles. En effet, si le prix de vente de votre bien est considéré comme trop élevé par les acquéreurs et que ces derniers décident de négocier le prix, ce sera à vous de diminuer votre net vendeur, et non à l’agence de baisser le montant de sa commission. Pour préserver au mieux votre prix net vendeur, vous pouvez choisir de faire appel aux nouvelles agences au tarif fixe. Grâce au tarif fixe qu’elles proposent, vous réduirez considérablement vos frais d’agence et maximiserez ainsi votre net vendeur. 

Pour maximiser votre net vendeur, vous pouvez choisir de vendre votre bien à un prix haute fourchette. Attention, un prix haute fourchette ne signifie pas vendre à un prix exorbitant en décalage totale avec les prix du marché. Les acheteurs ne sont pas dupes et connaissent très bien les prix du marché, ainsi un prix de vente trop élevé fera plutôt fuir les potentiels acquéreurs. Vous pouvez tout à fait choisir de vous positionnez sur le prix le plus élevé mais qui ne dépassera pas le seuil psychologique des acheteurs, c’est-à-dire la limite à laquelle il est prêt à payer votre appartement en fonction de sa situation géographique et de ses caractéristiques.