Impact des JO 2024 sur le marché immobilier français

Par Audrey

Growth @ Hosman

Lecture : 4 min

10 mai 2024

Les marchés immobiliers des villes telles que Sydney ou Londres ont connu un essor important après l’organisation de leurs Jeux Olympiques. Alors que le secteur se remet difficilement de sa crise dans l’hexagone, pouvons-nous espérer un impact positif des JO 2024 sur le marché immobilier français ? 

JO 2024 : Quelles évolutions pour le marché immobilier français ? 


Le marché immobilier français : point sur le contexte actuel 

En 2024, le marché immobilier continue à enregistrer une baisse des prix dans la plupart des villes françaises. Cette baisse des prix immobiliers s’est accompagnée d’une hausse des taux l’année dernière, plongeant ainsi le marché immobilier dans une crise sans précédent. Si le secteur a battu de l’aile en 2023, la stabilisation voire la baisse des taux devrait dynamiser le marché immobilier en 2024. Petit à petit, le marché immobilier redevient un marché d’acheteurs. Aujourd’hui, la question est de savoir si le marché immobilier va être stimulé par les JO 2024. 

Les Jeux Olympiques 2024 vont-ils dynamiser le marché immobilier français ?

Les Jeux Olympiques de l’été 2000 à Sydney avaient montré qu'il existait bien un effet JO concernant les prix immobiliers : dans la ville australienne, les prix immobiliers avaient fortement augmenté jusqu’à connaître une hausse de 60% en seulement quatre ans. Le problème concernant les JO 2024 est que le marché immobilier français a connu une crise importante l'an dernier. Peut-on alors espérer que le secteur bénéficiera de cet effet JO ? Les Jeux Olympiques des autres villes du monde avaient fait enregistrer une hausse des prix entre l’année N-1 et l’année N+1 : une augmentation à hauteur de 17%. Une hausse des prix immobiliers pourrait alors être attendue pour 2025.

Crise immobilière : Est-ce vraiment la fin ? - Découvrir l'article




JO 2024 : Quelles sont les opportunités immobilières à saisir ? 


La Seine-Saint-Denis grande gagnante des Jeux Olympiques 2024 

La Seine-Saint-Denis (93) s’avère être la grande gagnante des JO 2024. Celle-ci concentre la plus grande part des investissements : le centre aquatique de Saint-Denis, le village olympique entre Saint-Denis et Saint-Ouen qui accueillera 14 000 athlètes, le “village des médias” à Dugny qui accueillera 24 000 journalistes, l’Aréna Porte de la Chapelle avec 8 000 places, et la prolongation de la ligne de métro 14 jusqu’à Saint-Denis. Dans le 93, les prix demeurent toujours aussi bas : il faut compter 4 160 € par m2 en moyenne pour un appartement, et 3 421 € par m2 pour une maison.  
Il est fort probable que la Seine-Saint-Denis connaisse un certain essor dans les années à venir. En guise de comparaison, des quartiers de l’Est de Londres sociologiquement proches du 93 ont connu une forte croissance des prix immobiliers après les Jeux Olympiques de 2012. En dix ans, ces quartiers ont connu une hausse des prix comprise entre 90% et 200%. Si la Seine-Saint-Denis suit la même progression, il faudra alors compter 9 000 € par m2 dans le 93. 



Vous souhaitez vendre votre bien à court ou moyen terme ?



Les villes françaises qui bénéficieront des JO 2024 

D’autres villes françaises qui accueilleront les jeux olympiques de cet été bénéficieront de cet effet. Ainsi, des villes comme Marseille ou Bordeaux peuvent s’attendre à une hausse des prix. Cependant, étant donné le contexte du marché immobilier actuel, il est compliqué de prévoir avec exactitude la répercussion des jeux sur les prix de l’immobilier. Par exemple, la ville de Séoul n’avait pas bénéficié d’un effet JO après ses jeux et les JO 2024 coûtant, par exemple, quatre fois plus chers que ceux de Sydney, il est difficile d’en évaluer la rentabilité


Quel investissement immobilier en vue des JO 2024 ? 

En 2024, il peut être intéressant de mettre le cap sur la location pour un investissement immobilier. En effet, 16% des français propriétaires prévoient de louer leur logement pendant la période des jeux olympiques. Cet investissement leur rapporterait en moyenne entre 15 000 et 20 000€. Ces sommes s’expliquent par la hausse des prix de la location dans certaines villes. Par exemple, on a observé une augmentation du prix de la nuitée à Nantes de 48% ou encore de 73% à Marseille. Le problème de cet investissement est qu’il conduira à la mise en vente de nombreux biens sur le marché en septembre. Ainsi, si vous décidez d’attendre pour vendre votre bien et de profiter de la période des JO 2024 pour le mettre en location, il faudra vous préparer à la rentrée à être en concurrence avec de nombreux autres appartements ou maisons sur le marché.

La baisse des prix va-t-elle continuer en 2024 ? - Découvrir l'article


Trouvez le bien de vos rêves parmi + de 600 biens à vendre



Immobilier JO 2024 : Quelle conclusion ? 


Pour résumer, il faudra s’attendre après les Jeux Olympiques à une hausse des prix du marché parisien, mais pas spectaculaire. En effet, en prenant en considération le contexte actuel de crise du secteur où la demande est supérieure à l’offre, le marché peut difficilement reprendre uniquement grâce aux JO 2024. Néanmoins, le marché immobilier français peut peut-être compter sur les investissements des étrangers : des touristes pourraient être tentés d’investir dans l’immobilier après leur passage en France pendant les JO. Ainsi, plus globalement, c’est l’optimisme qui l’emporte. Un tel événement ne peut être que bénéfique à long terme pour le marché immobilier parisien.

Un bien à vendre ? Quel est le meilleur moment pour se lancer ? - Découvrir l'article


Découvrez nos autres
articles de blog

Découvrez La Boussole, le point immo par Hosman.

Recevez un décryptage du marché et des conseils d'experts pour vous guider dans votre projet immobilier.
Découvrir la Boussole
visual product