Si le délai pour vendre un bien immobilier dépend de plusieurs facteurs : sa localisation, sa typologie, son état général, son prix de vente… il est utile de connaître étape par étape les délais moyens de la vente pour anticiper sa mise en vente et ne pas perdre de temps.

Première étape : mettre en vente son bien et trouver un acquéreur


La mise en ligne de votre annonce ne vous prendra que quelques heures. En revanche, le délai entre la diffusion de l’annonce immobilière et la réception d’une offre d’achat est très variable et va dépendre du marché, de la rareté de votre bien et de son prix de vente. En proposant un bien estimé au prix du marché et situé dans une zone relativement tendue, vous pourrez recevoir des offres au prix dès les premières visites. Mais dans certains cas, il vous faudra beaucoup plus de temps pour trouver un acheteur. 
Pour trouver plus rapidement un acquéreur et accélérer votre vente vous devez vous assurer que le  prix de vente soit cohérent avec le marché et avec les caractéristiques du bien, que votre annonce soit bien rédigée et diffusée sur un maximum de portails et que les photos de votre bien soient de qualité professionnelle. 

Deuxième étape : signer le compromis de vente


Le délai pour vendre une maison ou un appartement ne s’arrête pas une fois l’offre d’achat acceptée. Il faut également prendre en compte le délai de signature du compromis de vente chez le notaire. Celui-ci représente en général 1 mois. Ce délai vous permettra de réunir toutes les pièces que vous devrez fournir au notaire
Pour réduire ce délai, certains propriétaires et acheteurs décident de ne pas faire appel au notaire et de signer le compromis sous seing privé. Toutefois, nous vous conseillons de rester prudent concernant cette démarche En effet, c’est lors de cette étape que le notaire vérifie chaque pièce du dossier pour s’assurer de leur validité et prévenir de potentiels futurs litiges. Une mauvaise vérification pourra vous faire perdre plus de temps que vous n’en gagnerez.
Gardez également en tête, qu’après signature du compromis ou de la promesse de vente, l’acheteur dispose d’un délai de rétraction de 10 jours. Une fois ce délai passé, s’il décide de se rétracter, il ne pourra plus récupérer l'acompte versé sous séquestre lors de la signature. 

 

Troisième et dernière étape : signer l’acte de vente 


Le délai pour vendre une maison ou un appartement doit également tenir compte du temps entre la signature du compromis de vente et la signature de l’acte de vente qui conclut la transaction immobilière. Ce délai représente en moyenne 3 mois à partir de la date de signature du compromis. 
Durant ce délai, le notaire doit notamment vérifier que la mairie n’appliquera pas son droit de préemption urbain sur le logement. Il en va de même si le logement est vendu loué, dans certains cas, le locataire dispose également d’un droit de préemption. 
Contrairement au compromis de vente, il n’est pas possible de signer l’acte de vente sous seing privé. 


Pour résumer, le délai pour vendre un bien immobilier varie en fonction de sa localisation, sa typologie, sa rareté et son prix de vente. Il faut également prendre en compte les délais d'obtention des rendez-vous chez les notaires pour la signature du compromis et de l’acte de vente, délais qui varient en général entre 3 et 4 mois. Ces délais pour vendre un appartement ou une maison sont quasi incompressibles.