Comment trouver un locataire facilement ?

Propriétaire bailleur, vous commencez l’investissement locatif et vous souhaitez savoir comment trouver un locataire facilement et rapidement ? Il faut pour cela mettre toutes les chances de votre côté en soignant quelques éléments : l’estimation du montant de votre loyer, la rédaction de votre annonce immobilière, les photos du logement ou encore la diffusion de l’annonce via différents canaux. On vous explique tout ça en détail ici.


L’estimation du loyer


Le montant du loyer est probablement l’un des critères les plus importants pour réussir à trouver un locataire rapidement. En effet, plus l’estimation du prix sera juste, plus vous aurez de facilités à trouver des locataires. Si le montant est trop élevé, vous n’arriverez probablement pas à louer votre bien autant que vous le souhaitez, sachant que le temps passé à chercher un locataire et les périodes d'inoccupation peuvent représenter un manque à gagner conséquent si vous êtes toujours en train de rembourser le prêt immobilier du logement. A contrario, faites attention à ne pas sous-évaluer le loyer de votre bien en location par peur de ne pas réussir à trouver un locataire. Le manque à gagner pourrait là aussi vous mettre en difficulté si vous êtes toujours en train de rembourser le crédit contracté. 

L’annonce immobilière 


Si vous voulez trouver un locataire rapidement, il faut que votre annonce immobilière se distingue parmi les centaines d’annonces immobilières qui sont publiées chaque jour sur le marché. Pour sortir du lot, votre annonce doit être attractive, claire et précise. Pensez à préciser la localisation, le nombre de m2, le nombre de pièces, si le bien est meublé ou non, ses points forts comme une forte luminosité ou un balcon. Soignez également la présentation des photos intégrées à l’annonce. Favorisez les photos lumineuses, de bonne qualité et qui mettent en valeur votre bien. Pensez également à ranger votre logement pour qu’il apparaisse sous son meilleur jour. De manière générale, il faut que votre annonce soit aussi qualitative ou presque que les annonces immobilières diffusées par les professionnels.

 La diffusion 


Il est non seulement conseillé de soigner la présentation de votre annonce immobilière, mais  également de multiplier les canaux de diffusion pour celle-ci si vous voulez parvenir à trouver un locataire rapidement. Parmi les sites de diffusion conseillés, PAP, SeLoger et Leboncoin. N’hésitez pas également à relayer l’information sur les réseaux sociaux ou via des méthodes plus traditionnelles, notamment si votre bien se situe hors des grandes métropoles et dans des zones dites tendues. Vous pouvez par exemple laisser des annonces papier à des endroits stratégiques comme chez les commerçants de votre quartier ou directement dans les boîtes aux lettres de particuliers. Le bouche-à-oreille – c’est-à-dire de parler de votre bien en location à votre entourage – peut également s’avérer très efficace pour trouver un locataire de confiance rapidement. Si vous avez peu de temps à consacrer à la recherche d’un locataire, vous pouvez aussi faire appel à des professionnels qui vous aideront à trouver un locataire facilement. Attention néanmoins si vous multipliez les canaux de diffusion pour votre annonce : la qualité et la cohérence des dossiers vis-à-vis de vos attentes doivent primer sur la quantité des candidats potentiels. Ne faites visiter votre bien qu’à des gens dont les dossiers correspondent à vos critères.  

La signature du contrat de bail 


Ce n’est pas tout de trouver un locataire, il faut ensuite vous assurer qu’il ne vous fera pas faux bond au dernier moment. Pour éviter ce genre de désagrément, on vous conseille de lui faire signer son contrat de bail aussitôt votre décision prise et ce même si son entrée dans les lieux n’a pas lieu dans l’immédiat. Il s’agit d’un bon moyen pour éviter un désistement de dernière minute et s’assurer du sérieux de votre locataire. 


Quels documents demander à un locataire ? 


Pour trouver un locataire facilement et rapidement, pensez à bien vous préparer en amont en vous renseignant par exemple sur la liste des documents à demander. Le propriétaire bailleur doit en effet réclamer plusieurs pièces justificatives au locataire et au garant s’il y en a un afin de pouvoir s’assurer de la solidité du dossier de location. 

Quels documents demander à un locataire  en cas de location ? 


Pour vous assurer de trouver un locataire solvable, vous pouvez demander aux candidats de fournir plusieurs documents afin d’attester du sérieux de leur situation (originaux ou copie). Parmi les différentes pièces justificatives comprises dans le dossier de location, il est d’usage de demander : une pièce d’identité, un justificatif de domicile (trois dernières quittances de loyer du logement si la personne concernée est déjà en location, dernier avis de taxe foncière, attestation sur l’honneur de l’hébergeant…), un ou des documents attestant des activités professionnelles du locataire (contrat de travail ou de stage, copie de la carte professionnelle ou carte d’étudiant, extrait K bis, copie du certificat d’identification de l’Insee…) et un ou des documents attestant de ses moyens financiers (dernier avis d’imposition, trois derniers bulletins de salaire, bilans comptables, justificatifs de revenus fonciers…). 

Quels documents demander à un locataire en cas de caution ?


Comment choisir son locataire ? Pour assurer de la solidité d’un dossier, vous pouvez également demander au locataire de fournir une caution, à savoir que l’un de ses proches apporte la garantie du financement du loyer en cas de défaut de paiement du locataire. Dans ce cas, vous êtes en droit de vérifier la solvabilité de la caution. Pour cela, vous pouvez demander son dernier avis d’imposition, son contrat de travail et ses trois derniers bulletins de salaire. Sachez également qu’il existe d’autres garanties possibles : la caution bancaire, la caution Visale proposée par l’État ou encore l’assurance loyer impayé. 


Remarque : Si le dossier du locataire demeure un élément primordial, veillez tout de même à ne pas vous montrer trop exigeant non plus afin de parvenir à réussir à trouver un locataire facilement. 

Les documents que vous n’êtes pas autorisé à demander


Quels documents demander à un locataire en plus des pièces d’usage ? Pour ceux qui souhaiteraient demander des informations supplémentaires à un locataire, sachez que la liste des documents à fournir en cas de location est réglementée par la loi Alur. Tous les documents non compris dans la liste ne peuvent ainsi être demandés à un locataire, sous couvert d’atteinte à sa vie privée. Parmi les documents interdits : le contrat de mariage, l’extrait de casier judiciaire, le dossier médical (excepté pour les biens adaptés ou spécifiques), la copie de relevé de compte bancaire...

Partager l'article

Dans la même catégorie

Tout savoir sur la loi Alur

En application depuis le 24 mars 2014, la loi Alur – également appelée loi Duflot II ou « Accès au Logement ou Urbanisme Rénové » – a pour objectif de favoriser l’accès au logemen...

Lire la suite

Lecture : 4 min

Par Alexandra

Quels sont les diagnostics obligatoires pour une location ?

Propriétaire d’un bien immobilier, vous souhaitez le mettre en location ? La loi impose désormais de fournir un certain nombre de diagnostics immobiliers obligatoires au locataire ...

Lire la suite

Lecture : 4 min

Par Mathilde

Comment fixer le prix d'un loyer ?

Si le loyer d’une location vide ou meublée peut être fixé librement par le propriétaire bailleur, ce dernier est tout de même tenu de respecter certaines contraintes, notamment si ...

Lire la suite

Lecture : 4 min

Par Marine

Comment procéder à la révision de votre loyer ?

Propriétaire bailleur d’un bien immobilier, vous souhaitez procéder à la révision de votre loyer ? Sachez qu’il est possible de procéder de façon annuelle à l’augmentation du loyer...

Lire la suite

Lecture : 4 min

Par Grégoire

Tout savoir sur les charges locatives

Les charges locatives, également appelées « charges récupérables » désignent l’ensemble des frais relatifs au logement en location et à la copropriété. Il s’agit d’une somme dont d...

Lire la suite

Lecture : 4 min

Par Marine