Vous rêvez de connaître le prix vente auquel votre voisin a cédé son logement ? 72% des Français souhaitent connaître les prix auxquels se sont vendus les appartements ou maisons de leur quartier, selon MeilleursAgents. Aujourd’hui, il existe plusieurs possibilités pour connaître le prix d’un bien vendu. Mais à quoi cela sert-il ? Et quelles informations peut-on espérer obtenir publiquement sur la vente d’un bien immobilier ? Hosman répond à vos interrogations et vous indique la marche à suivre pour connaître le prix d’un bien vendu. 

À quoi ça sert de connaître le prix d’un bien vendu ?


Pour un propriétaire, connaître le prix d’un bien vendu dans une zone géographique précise peut donner des informations importantes sur le marché immobilier. Cette information de prix pourra alors être utilisée comme indicateur de la santé de l’immobilier dans un secteur donné sans pour autant en fournir les raisons ou donner plus d’explications. En plus, connaître le prix d’un bien vendu peut aussi servir à un propriétaire pour réaliser une estimation approximative de son bien immobilier en fonction de critères similaires, afin de se faire une première idée de sa valeur.

D’un autre côté, si vous êtes à la recherche d’un bien à acquérir, connaître le prix d’une vente immobilière pourra également vous être utile afin de vous renseigner sur le dynamisme du marché et ainsi vous donner une idée des prix pratiqués dans un quartier en particulier. Sachant cela, vous pourrez anticiper correctement votre budget en fonction du type de bien recherché ou du quartier visé.


Quelles méthodes utiliser pour connaître le prix d’une vente immobilière ?


Avant, pour connaître le prix d’un bien vendu, vous pouviez uniquement vous appuyer sur des sites d’estimation en ligne afin de réaliser une simulation, pourtant ces informations ne sont pas forcément fiables car pas complètes. Aujourd’hui il existe de nouvelles méthodes pour connaître le prix d’un bien vendu.

La base de données “Demandes de valeurs foncières”

Suite à une initiative du ministère de l’Economie, vous pouvez désormais accéder au registre de prix de tous les biens immobiliers vendus depuis le 1er janvier 2014 (hors Mayotte et Alsace-Moselle). De fait, la base de données immobilières nommée “Demandes de valeurs foncières” a été rendue accessible au grand public depuis plus d’un an maintenant, afin de permettre aux propriétaires et aux curieux de connaître le prix d’un bien vendu. Cette base de données recense toutes les transactions immobilières en France en mentionnant le prix de vente, la date de la transaction, la surface du bien en mètres carrés ainsi que le nombre de pièces. Attention, on parle ici du prix net vendeur c’est à dire le prix de vente final moins les frais de notaire et frais d’agence, ce qui ne correspond pas forcément au prix affiché initialement sur l’annonce immobilière. Cette information de prix doit cependant être utilisée à titre purement indicatif et en aucun cas comme argument de vente.

Comment procéder pour connaître le prix d’un bien vendu grâce à cette base de données ? Vous devez d’abord renseigner votre département ou commune, ensuite vous devrez sélectionner votre quartier sur la carte géographique et renseigner votre numéro de rue. Vous obtiendrez alors une liste de tous les biens vendus à cette adresse depuis janvier 2014. Si vous vous situez dans un immeuble, il se peut que plusieurs appartements aient été vendus à une même adresse, cependant l’étage ne vous sera pas précisé sur la donnée obtenue.

Le site Patrim

Pour connaître le prix des biens immobiliers vendus, vous pouvez également faire appel au site Patrim qui vous aide à rechercher des transactions immobilières afin d’estimer la valeur d’un bien. Via cet outil, le gouvernement vous donne accès à des informations sur les ventes immobilières autour d’une adresse précise moyennant un numéro fiscal. 

À partir des caractéristiques de votre bien, vous obtiendrez une liste de biens similaires vendus dans un rayon allant jusqu’à 20 kilomètres ainsi que leur prix de vente. Les informations transmises via Patrim sont anonymes mais plus fournies que la base de données “Demande de valeurs foncières” avec notamment la description du bien, l’année de construction ainsi que l’étage et la présence d’un ascenseur ou non. 

Auprès d’une chambre notariale

Enfin, vous pouvez connaître le prix d’un bien vendu en vous adressant directement à la chambre notariale en charge d’officialiser la transaction en question. Cette demande est gratuite et s'effectue au cas par cas pour obtenir des informations sur le prix de vente.


Cette petite révolution pour connaître les prix des biens immobiliers vendus reste tout de même à prendre avec précaution et à titre indicatif seulement. En effet, les informations contenues dans ces bases de données sont utiles mais ne sont pas assez complètes pour en déduire des conclusions précises sur l’état du bien ou encore sa configuration par exemple. De fait, deux biens immobiliers ne sont jamais strictement identiques, il est donc difficile de tirer des conclusions précises à partir des informations contenues dans une base de données car l’estimation d’un bien de base sur une multitude de critères propres au bien en question.

Ainsi, il est conseillé de toujours faire appel à un professionnel de l’immobilier afin de réaliser une estimation précise d’un bien en vue d’une vente. Celui-ci sera en mesure de collecter toutes les informations nécessaire afin de réaliser une estimation juste de votre bien. De plus, son expertise sera un précieux atout dans l’élaboration d’une estimation car il a déjà de l’expérience dans ce domaine.