Peut-on négocier les frais de notaire ?

S’il apparaît difficile de négocier les frais de notaire en cas de vente immobilière, il existe néanmoins des astuces pour tenter de réduire leurs coûts.

Peut-on négocier les frais de notaire ?

Théoriquement, il est impossible de négocier les frais de notaire en cas de vente immobilière étant donné que la majorité des frais est redistribué sous forme de taxes à l’État et aux collectivités territoriales. Encadrés par la loi, ces montants ne sont ainsi pas discutables. Vous pouvez par ailleurs essayer de négocier la part redistribuée au notaire, même s’il est peu probable que celui accepte de réduire ses honoraires.

À défaut de pouvoir négocier les frais de notaire, vous pouvez néanmoins recourir à deux astuces pour tenter de les réduire. Sachez en effet que si le logement contient du mobilier ou de l'électroménager, vous pouvez déduire leur valeur de la facture totale, dans la limite de 5% du prix de vente. Pour cela, pensez à vous munir des factures. Découvrez plus d’information sur quand et comment réaliser l’inventaire du mobilier dans cet article. L’autre astuce possible consiste à dissocier les frais d’agence du prix de vente. Pour cela, il vous faut spécifier dans le mandat de vente que le prix de vente à régler le jour de la signature de l’acte de vente est le prix net vendeur sans les frais d’agence. Calculés uniquement sur la base du prix net vendeur, les frais de notaire seront forcément moindre, tandis que les honoraires d’agence peuvent être réglés indépendamment par l’acheteur à l’agence.