Le mandat de vente est un contrat qui vous lie à un professionnel de l’immobilier. Ce contrat peut prendre plusieurs formes et souvent, vous aurez à  choisir entre un mandat exclusif ou un mandat un simple. Dans cet article, Hosman vous aide à faire le bon choix.


Mandat simple et mandat exclusif, quelle différence ? 


Ces deux types de mandats permettent à l’agence immobilière de vendre votre appartement ou votre maison. 

Le mandat exclusif, comme son nom l’indique, donne l’exclusivité à l’agence immobilière. Cela signifie que ne pourrez pas le confier à une autre agence ou le vendre par vous-même pendant une durée déterminée. En général, le contrat est conclu pour une durée de 3 mois. Vous pourrez mettre un terme au contrat à la fin de cette période par lettre recommandée avec accusé réception, en respectant un préavis de 15 jour.Sans manifestation de votre part, le contrat sera reconduit tacitement. 

Le mandat simple vous permet de confier la vente de votre bien immobilier à une agence sans pour autant être exclusivement engagé avec elle. Vous pouvez donc décider de faire appel à plusieurs agences, tout en essayant de trouver un acheteur par vous-même. 

Pour éviter d’être en compétition et être certaine de toucher leur commission, la plupart des agences immobilières privilégient bien évidemment le mandat exclusif. Leurs arguments ? Une vente plus rapide grâce à un agent immobilier très impliqué et à une diffusion limitée de votre annonce.En effet, si un appartement est mis en vente dans plusieurs agences et bien souvent, à des prix différents, les acheteurs trouveront cela louche et ne viendront pas le visiter. 
Ce type de mandat vous engage pour une durée de trois mois: si vous n’êtes pas satisfait du travail accompli, vous ne pourrez rien faire avant la fin du contrat. 

Alors que choisir ? 


Le mandat simple est le contrat qui vous permet de rester libre dans votre projet de vente. Rien nous vous empêche de confier à l’agence une exclusivité morale, en lui laissant par exemple l’exclusivité sur la vente de votre bien pendant 15 jours. Cela vous permettra de ne pas surexposer votre bien dans trop d’agences tout en pouvant le vendre par vous-même ou changer d’agence si cela ne vous convient plus.

L’implication de l’agent immobilier dans votre projet ne doit en aucun cas dépendre du contrat que vous avez signé avec lui. Lors de votre rencontre pour l’estimation, vous devez vous assurer qu’il sera bien disponible et réactif. Deux points essentiels à la réussite de votre projet.