Que cela soit dans sa maison ou son appartement, il est parfois difficile d'agrandir l’espace. Créer de nouvelles pièces n’est pas toujours possible et on se retrouve vite face à des contraintes techniques lors de travaux de réaménagement. Pourtant, la taille du logement est l’un des critères les plus importants lors de l’estimation du prix d’un bien. Les combles, pièces souvent utilisées comme bric à brac seraient-elles la solution pour gagner quelques m² et augmenter son prix de vente  ?  


Comment et pourquoi aménager ses combles ?


Quand on sait que le prix moyen du m² d’une maison en Ile de France se situe entre de 1 795 € et 9 504 €, optimiser l’agencement de son bien est une bonne solution pour valoriser son bien. Mais comment ? Aménager ses combles est souvent envisagé par les propriétaires de maison. Cette pièce généralement spacieuse et sous pente nécessite quelques travaux mais peut facilement permettre de gagner une bonne dizaine de m² et de rendre son bien plus atypique.  

Par exemple, si vous habitez à Boulogne Billancourt, en région parisienne, et que vous aménagez 25m² habitable dans vos combles pour créer un espace supplémentaire, vous pourrez augmenter votre prix de 157,905 (calcul basé sur une estimation à 10 527€ le m² en moyenne, source MeilleursAgents). Attention toutefois, le prix au m² sous pente n’est pas le même. Ce calcul vaut pour une hauteur sous plafond d’au moins 1m80. 


Que faire de ses combles ? 


Créer un espace atypique comme une salle de sport avec sanitaire, un coin confortable pour passer des soirées cinéma ou encore une salle de musique si l'acoustique est bonne. L’avantage des combles est que tout est possible dedans. 

Attention cependant à ne pas oublier l’objectif principal : valoriser son bien . Des travaux de rénovation coûtent cher et prennent du temps, il est donc indispensable d’analyser les coûts vs les avantages avant de se lancer. 

Les règles et contraintes


Comme tout travaux, aménager ses combles est un gros projet de rénovation qui à un coût, des avantages mais aussi des contraintes. 

Les contraintes


Avant de commencer votre projet de rénovation, il est indispensable de vérifier si l’accès aux combles est sécurisé, la charpente et la couverture sont en bon état, des travaux d’électricité, de plomberie et ventilation sont à prévoir ou encore l’état du plancher des combles. Ces points vous permettront d’estimer le coût des travaux et si l’intervention de professionnels du bâtiment est nécessaire.

Bon à savoir : vous pouvez alléger la facture de vos travaux de rénovation en bénéficiant de la Maprimerenov’. 




La réglementation : 


Si la surface dépasse les 5m² mais reste inférieure ou égale à 20m², une déclaration préalable de travaux (DP) est indispensable. Si elle dépasse les 20m² et porte la surface du bien à plus de 150m², alors c’est un permis de construire qu’il vous faudra. Dans ce cas, l’intervention d’un architecte est recommandée. 

Notez tout de même que si la hauteur sous plafond est inférieure à 1,80m, alors la surface n’est pas considérée comme habitable et ne fera pas l’objet d’une demande administrative de travaux. Cependant, dans le cadre d’une revente, la pièce ne sera pas comptée dans le calcul du prix.

Et en appartement ? 


Vous habitez en appartement et ne vous sentez pas concerné par l’aménagement des combles ? Détrompez-vous ! Il est tout à fait possible d’acquérir les combles de son immeuble et de les aménager. Cependant, il faut garder en tête que la démarche peut être longue - jusqu’à une vingtaine de mois - et doit suivre quelques règles. 

Dans un premier temps, renseignez vous sur l’état des combles de l’immeuble. Comme dit précédemment, l’état et l’accès influeront sur le coût des travaux. Ensuite, notifiez votre syndicat de votre volonté d’acquérir les combles de l’immeuble. Ils pourront ainsi l’inscrire à l’ordre du jour lors de la prochaine assemblée générale de la copropriété.

Les copropriétaires décideront si oui ou non vous pourrez acheter les combles de l’immeuble. Afin de les convaincre de votre projet préparez un dossier détaillé comprenant : l’évaluation de la taille en m² des combles, l’idéal étant de passer par un géomètre expert, votre projet et les travaux nécessaires pour le réaliser, le projet de modification du règlement de la copropriété et la nouvelle affectation des charges. 

Une fois votre projet validé par l’assemblée générale, vous pourrez aménager vos combles comme bon vous semble et gagner en m².