Quand renégocier son prêt immobilier ?

Propriétaire, vous remboursez un prêt immobilier depuis plusieurs mois ou années ? Sachez que la loi vous autorise à renégocier les conditions de votre emprunt s’il s’avère que les taux pratiqués à l’époque où vous avez contracté votre crédit ont depuis baissé. Attention toutefois, si en théorie vous êtes libre de renégocier votre prêt quand vous le souhaitez auprès de votre banque, dans les faits, certains moments sont plus opportuns que d’autres. Pour vous aider, Hosman vous délivre quelques conseils sur quand renégocier son prêt immobilier, sachant par ailleurs que chaque situation est particulière d’où l’importance de faire des simulations abouties avant de vous lancer. 

Quand renégocier son prêt immobilier est-il opportun ? 



Si l’opération de renégociation d’un prêt immobilier peut techniquement être réalisée à tout moment, dans les faits, certains facteurs doivent être réunis pour que cela vous soit réellement bénéfique. 

Si la conjoncture est attractive


Il est évidemment bien séduisant de renégocier son prêt immobilier lorsque les taux d’intérêt sont bas, comme actuellement, d’autant plus si comme la plupart des emprunteurs, vous avez favorisé un taux fixe à un taux variable qui ne vous permet pas de bénéficier aujourd’hui de la fluctuation à la baisse du marché. En effet, depuis 2018-2019 les taux pratiqués sont bien en dessous des taux d’il y a 5 ou 10 ans. Malgré une légère hausse dûe à la pandémie, les conditions sont bien plus favorables aujourd’hui. Alors quand renégocier un prêt immobilier est-il finalement vraiment intéressant ? Il est souvent préconisé de se lancer dans une renégociation uniquement en cas d’écart de 0,7 voire 1 point entre le taux du prêt immobilier initial et le taux actuel pratiqué sur la même durée. Si votre établissement bancaire accepte la renégociation, vous bénéficierez ainsi de mensualités réduites et d’un délai de remboursement raccourci. 

Quand renégocier son prêt immobilier ? Si le capital à rembourser est encore élevé 


Une renégociation de prêt immobilier ne peut pas se faire à n’importe quel moment. En effet, pour pouvoir y prétendre, il vous faut remplir plusieurs conditions sinéquanones. Pour commencer, il faut qu’il vous reste au moins 70 000 euros du capital à rembourser au moment où vous adressez la demande à votre banque. En effet, plus la somme est importante, plus il est intéressant pour vous de procéder à une renégociation de votre crédit immobilier. 

Si vous êtes toujours dans la première phase de votre remboursement


Quand renégocier son prêt immobilier par rapport à la durée de remboursement restante ? Pour que l’opération soit intéressante, il faut que vous soyez encore dans le premier tiers de remboursement de votre emprunt. En effet, plus vous remboursez votre prêt depuis longtemps, moins il sera intéressant de le renégocier sachant qu’avec un crédit amortissable, vous commencez par rembourser principalement les intérêts au début puis dans un second temps vous remboursez le montant emprunté. Renégocier un crédit dont le remboursement est déjà bien entamé ne serait donc pas intéressant puisqu’en soit, les intérêts sont déjà payés. 

Si votre situation financière s’est améliorée 


Propriétaire, vous aimeriez savoir quand renégocier son prêt immobilier est-il le plus avantageux ? Si depuis le moment où vous avez contracté le prêt immobilier, votre situation financière s’est améliorée – notamment si vous touchez des revenus plus élevés – il peut être intéressant d’entamer une procédure de renégociation de prêt immobilier. En effet, si vous le pouvez, faites le choix de payer les mêmes mensualités qu’avant renégociation malgré la diminution du taux afin de raccourcir le délai de remboursement du prêt. L’économie est plus importante si vous choisissez de renégocier la durée du prêt immobilier que si vous choisissez de réduire le montant des mensualités. 

Quand renégocier son prêt immobilier perd-il de son intérêt ? 


Même si les taux des prêts immobiliers pratiqués actuellement vous paraissent historiquement bas comparé à il y a une dizaine d’années, veillez à bien peser le pour et le contre sur quand renégocier un prêt immobilier auprès de votre banque. En effet, la loi n’impose aucun délai légal pour renégocier un prêt. Inutile donc de se précipiter, mieux vaut attendre le moment qui vous sera le plus profitable. 

Si vous envisagez de revendre le bien dans les 2 ans


Vous vous demandez quand renégocier votre prêt immobilier ? Pour répondre à cette question, essayez de réfléchir aux différentes échéances à venir dans les prochaines années. Quels sont les projets que vous envisagez à l’avenir ? Souhaitez-vous garder votre bien immobilier à long terme ou pensez-vous le revendre dans un futur proche (moins de deux ans) ? Si vous songez déjà à la revente, inutile de vous lancer dans une renégociation de prêt immobilier. Les frais engendrés par l’opération ne seront pas rentabilisés dans votre situation car vous reviendrez alors au tout début du cycle du prêt, avec un amortissement plus lent et quand le crédit coûte le plus cher. 

Si les frais annexes liés à l’opérations sont trop importants


Renégocier un prêt immobilier peut engendrer des coûts divers (frais d’avenant, frais de garantie, indemnités de remboursement anticipé…), qui plus est si vous avez essuyé un refus de votre établissement bancaire et qu’il vous faut tenter votre chance auprès de banques concurrentes. En effet, au moment de contracter votre prêt initial, vous avez souscrit à une garantie (une caution, une hypothèque ou une inscription en privilège de prêteur de deniers). Si jamais vous acceptez l’offre de rachat de crédit d’une autre banque, il vous faudra ainsi solder votre garantie, ce qui va influer sur la note finale. Une somme qui peut s'avérer élevée, surtout dans le cas d’une hypothèque. Attention également au coût d’une souscription à une nouvelle assurance. Il est possible que les frais de celle-ci soient plus élevés que les frais de votre assurance initiale, notamment car vous êtes plus âgé qu’à l’époque où vous avez souscrit votre prêt. Une donnée à prendre en compte dans vos calculs de simulation car au total, les frais engendrés par un réaménagement de prêt peuvent atteindre jusqu’à 4,5% du montant du prêt, d’où l’intérêt de faire des calculs pour savoir si l’opération sera fructueuse ou non. Alors quand renégocier un prêt immobilier dans ce cas ? Si les frais annexes sont trop élevés, l’opération ne vous sera pas profitable. La renégociation est donc dans ce cas à éviter. 

Partager l'article

Dans la même catégorie

Comment renégocier son prêt immobilier ?

Renégocier un prêt immobilier peut être particulièrement intéressant pour les acheteurs qui ont contracté un crédit il y a plusieurs années afin d’acheter leur appartement ou maiso...

Lire la suite

Lecture : 4 min

Par Victor