Que faire en cas de refus d'un prêt immobilier ?

Par Anatole

Sales @ Hosman

Lecture : 4 min

30 mai 2024

Il peut arriver que vous fassiez une offre sur une maison ou un appartement et que votre emprunt immobilier vous soit refusé par une ou plusieurs banques. Loin d’être agréable, un crédit immobilier refusé ne marque pas pour autant la fin de vos rêves immobiliers. En effet, une banque peut tout à fait vous refuser un crédit qu’une autre vous accordera. Il est donc important de ne pas baisser les bras, de comprendre les raisons du refus et de continuer vos recherches. Vous pouvez également solliciter l’aide d’un professionnel, sachant qu’il est moins courant d’essuyer un refus de crédit immobilier avec un courtier.

Découvrez tous nos conseils pour savoir comment rebondir en cas de refus de prêt immobilier lors de l’achat d’une maison ou d’un appartement.

Quelles sont les raisons de votre refus de prêt immobilier ?


Avant toute chose, il est primordial que vous compreniez les raisons de ce crédit immobilier refusé. L’explication vous permettra en effet de savoir ce à quoi vous devez faire attention pour la prochaine fois. Si la banque vous donne un avis négatif sans justifier sa décision, n’hésitez pas à essayer de vous renseigner pour comprendre quels sont les aspects de votre dossier de financement à améliorer. Pour cela, vous pouvez leur adresser un courrier demandant à connaître les motifs de ce refus de prêt immobilier. Cela sera également l’occasion de demander à la banque une attestation qui atteste de ce crédit immobilier refusé. Un document à montrer au propriétaire si jamais votre promesse ou compromis de vente contient une condition suspensive au sujet d’un refus de prêt immobilier.

Une protection pour les acheteurs qui vous permet de prouver le refus de la banque et de vous rétracter de la vente tout en récupérant la somme que vous aviez engagée au moment de la signature de l’avant-contrat.
Attention, pour faire jouer la clause suspensive, la date de refus de prêt immobilier ne doit pas outrepasser le délai d’un mois à compter de la signature de l’avant-contrat.

Les raisons d’un crédit immobilier refusé peuvent être nombreuses mais généralement, elles sont souvent liées à :
  • Des découverts ou défauts de paiement : en cas de découverts et/ou défauts de paiement fréquents ou trop importants, une banque peut se méfier et estimer que vous ne savez pas gérer vos finances de manière responsable. Elle ne prendra donc pas le risque de vous prêter de l’argent, en se disant que vous ne saurez pas la rembourser en temps et en heure.
  • Une situation professionnelle jugée trop fragile : en fonction des banques, votre situation professionnelle peut également être un frein et entraîner un refus de prêt immobilier. Les banques espèrent avant tout des revenus fixes réguliers et peuvent ainsi par exemple se montrer méfiantes envers des profils qui ne seraient pas en CDI.
  • Des revenus jugés insuffisants pour encaisser la capacité de remboursement : la banque peut vous refuser un crédit immobilier car elle estime que vos revenus sont insuffisants pour prendre en charge le remboursement de l’emprunt et les frais de la vie quotidienne. Ce n’est pas forcément car votre taux d’endettement est en dessous de 33% – le seuil maximum légal autorisé – que que les 67% restants suffisent pour que vous puissiez vivre décemment.

Il existe d’autres raisons à un refus de prêt immobilier comme : des raisons de santé qui entraînent le refus de l’assurance emprunteur, un niveau d’apport personnel trop faible, la baisse du taux d’usure, etc.

Tout savoir sur le prêt achat-revente - Découvrir l'article


Vous souhaitez découvrir la valeur de votre bien ?
Obtenez une estimation 100% gratuite, en quelques clics seulement !
Découvrir l’estimation de mon bien



Quelles alternatives en cas de crédit immobilier refusé ?


Vous venez d’essuyer un refus de prêt immobilier ? Voici nos conseils pour rebondir.

Réviser votre dossier de financement

Avant de tenter votre chance ailleurs, veillez à bien revoir votre dossier de financement afin de vous assurer qu’il soit solide et complet. Reprenez tout depuis le début et vérifiez document par document.

Pour contrer un refus de prêt immobilier, vous pouvez également revoir le montage de votre prêt en allongeant par exemple la durée de remboursement de l’emprunt ou en augmentant le montant de votre apport personnel si cela est possible.
Veillez enfin à assainir vos comptes, c’est-à-dire de ne plus commettre de découverts ou toutes autres irrégularités dans la gestion de vos dépenses si c’était le cas.

Faire jouer la concurrence

Si vous essuyez un refus de prêt immobilier de la part d’une banque, n’hésitez pas à vous rendre auprès d’autres établissements bancaires concurrents. Les modalités d’emprunt peuvent être très différentes d’une banque à l’autre, en fonction du profil de client souhaité. Certains établissements bancaires vont par exemple favoriser les profils jeunes tandis que d’autres non.

Cela vaut aussi pour l’assurance de prêt immobilier : n’hésitez pas à étudier les différentes offres, sachant que vous pouvez tout à fait trouver une assurance emprunteur moins chère que celle proposée par votre banque.

Solliciter l’aide d’un courtier immobilier

En cas de crédit immobilier refusé, nous vous recommandons de faire appel aux services d’un courtier immobilier. Expérimentés donc mieux armés, les courtiers sauront tout de suite déceler les éventuelles faiblesses de votre dossier et pourront vous conseiller au mieux. Il est ainsi plus rare d’essuyer un refus de crédit immobilier avec un courtier.

En plus de bien vous conseiller, un courtier se chargera également d’aller démarcher d’autres établissements bancaires et de négocier votre emprunt à votre place. Grâce à son expertise, il saura par exemple mieux quelles banques cibler selon votre profil. C’est également pour ça qu’il est moins courant de voir un refus de crédit immobilier avec un courtier.

Partager l'article

Apport prêt immobilier : comment se constituer un apport personnel ?

Pouvant par exemple provenir d’un héritage, d’un PEL ou encore de votre livret A, l’apport personnel constitue un gage de confiance auprès des banques, qui seront ainsi plus disposées à vous prêter de l’argent à des conditions favorables.

Lire la suite ...

Par Capucine

Sales @ Hosman

Faut-il prendre un courtier pour un prêt immobilier ?

Faut-il prendre un courtier pour un prêt immobilier ? Quels sont les avantages d’un courtier immobilier ? Comment choisir un bon courtier immobilier ? Peut-on changer de courtier immobilier ? Hosman répond à toutes vos questions.

Lire la suite ...

Par Judith

Sales @ Hosman

Faire une offre d'achat immobilier

Comment formuler une offre d’achat ? À quoi ressemble un modèle d’offre d’achat ? Faire une offre immobiliere vous engage-t-il ? Est-il possible de se rétracter après coup ? Hosman vous explique en détail comment faire une offre d’achat immobilier.

Lire la suite ...

Par Laura

Sales @ Hosman

Découvrez La Boussole, le point immo par Hosman.

Recevez un décryptage du marché et des conseils d'experts pour vous guider dans votre projet immobilier.
Découvrir la Boussole
visual product