Vente immobilière : Mettre en pause l’été pour mieux se lancer à la rentrée

Par Léopold

Sales @ Hosman

Lecture : 4 min

04 juin 2024

Le printemps est une saison très propice à la vente immobilière. Avec l’arrivée des beaux jours, les vendeurs et acquéreurs se font de plus en plus nombreux sur le marché immobilier et le nombre de transactions immobilières augmente de plus belle. Pourtant certains biens immobiliers peinent à trouver leur futur propriétaire tandis que l’été approche à grands pas.

Si l’été devient alors synonyme de saison creuse pour les ventes immobilières, il existe cependant une solution stratégique de relance pour les vendeurs. Les experts immobiliers Hosman vous expliquent en détails pourquoi il est intéressant pour les propriétaires de mettre en pause la commercialisation de leur bien au mois d’août en attendant la rentrée de septembre.

Les acquéreurs sont en vacances


C’est bien connu, une fois l’été installé, les parisiens désertent la capitale pour profiter de leurs vacances. En effet, la majorité des ménages, et d’autant plus ceux avec des enfants, prennent leurs congés annuels durant cette période pour ainsi quitter Paris le temps de quelques semaines. 

Dans le cadre de la vente immobilière, cela se traduit par une baisse accrue du nombre d’acquéreurs à Paris pendant la période estivale car ceux-ci sont absents. De plus, avec le relâchement des périodes de congés, les ménages n’ont pas nécessairement la tête à rechercher activement un nouveau logement et préfèrent souvent reporter leurs recherches à la rentrée. Si vous êtes vendeur immobilier, la période d’été n’est donc pas la plus favorable pour trouver un acquéreur car ceux-ci seront moins nombreux sur le marché à ce moment là. Vous aurez donc moins de chance de vendre rapidement votre logement.

Un bien à vendre ? Quel est le meilleur moment pour se lancer ? - Découvrir l'article 

Attendez-vous à une vente plus longue pendant l’été


Si vous comptez tout de même vendre pendant l’été, il est important de noter que le processus de vente sera certainement rallongé. Les différents acteurs de la vente immobilière comme les notaires ou les syndicats prendront plus temps à récupérer les documents nécessaires à la vente, en raison des congés de chacun. Il vous sera donc difficile d’avancer dans votre projet pendant cette période surtout au niveau des interventions du notaire où la présence des acheteurs sera aussi requise.

Durant l’été, il est recommandé de ne pas se précipiter dans votre vente et de redoubler de patience afin de réunir toutes les conditions propices à la transaction de votre bien immobilier.

Comment vendre rapidement en 2024 ? - Découvrir l'article


Vous souhaitez vendre votre bien à court ou moyen terme ?



Créez un effet de nouveauté pour la rentrée


Mettre la commercialisation en pause pendant l’été permet de redorer l’image d’un bien en ne risquant pas que celui-ci ne s’abîme trop sur les portails immobiliers pendant une trop longue période. Une annonce déjà vue et revue n’inspire pas confiance auprès des acquéreurs, c’est pourquoi il faut l’éviter à tout prix.

À compter du mois de septembre, les acquéreurs seront revenus à Paris et seront plus concentrés dans leurs recherches d’un bien à acheter. Ce sera donc le moment pour vous de relancer votre commercialisation en synchronisation parfaite avec le retour des acquéreurs. Ainsi, vous donnerez un second souffle à votre annonce, qui remontera en tête de liste dans les résultats de recherche, une fois republiée à la rentrée.

Bon à savoir : Ce phénomène creux propre à l’été s’applique principalement pour les appartements familiaux, et moins pour les petites surfaces qui attirent surtout les investisseurs tout au long de l’année.

Projet immobilier : Faut-il vendre, acheter maintenant ou attendre ? - Découvrir l'article


Créez une alerte et soyez informé dès qu’un bien correspond à vos critères



Vendez au meilleur prix à partir de Septembre


Attendre le mois de Septembre pour relancer la commercialisation de son bien immobilier permet aussi aux propriétaires de limiter la marge de négociation des acquéreurs. En effet, lorsqu’il y a moins d’acquéreurs, leur pouvoir de négociation sur le prix de vente augmente. Le faible nombre de visiteurs en été diminue vos chances de négocier pour vendre au meilleur prix. En août, vous risquez donc de vendre à un prix moins élevé que prévu.

Ne soyons pas pour autant pessimistes, il existe tout de même de belles opportunités pour vendre en août malgré le ralentissement évident du marché. En fonction de la typologie de votre bien, peut-être trouverez vous un acquéreur coup de coeur qui sera en mesure de vous soumettre très rapidement une offre au prix, on ne sait jamais !

La baisse des prix va-t-elle continuer en 2024 ? - Découvrir l'article


Vous souhaitez découvrir la valeur de votre bien ?
Obtenez une estimation 100% gratuite, en quelques clics seulement !
Découvrir l’estimation de mon bien

Découvrez nos autres
articles de blog

Découvrez La Boussole, le point immo par Hosman.

Recevez un décryptage du marché et des conseils d'experts pour vous guider dans votre projet immobilier.
Découvrir la Boussole
visual product