Vous souhaitez vendre votre logement à Paris ou en Île-de-France. Que vous soyez un particulier ou que vous ayez fait appel à un professionnel, vous devez avoir en votre possession un certain nombre de diagnostics. 

Pourquoi réaliser ces diagnostics ? 

Les diagnostics vont vous fournir toutes les informations techniques sur votre bien qui sont obligatoires pour la diffusion de votre annonce comme sa surface exacte en Loi Carrez. 

Ils vont vous fournir également des éléments essentiels qui entrent en compte lors de l’estimation du prix de vente. Enfin, vous saurez si des travaux sont à prévoir et vous pourrez fixer au plus juste le prix : état général, électricité, consommation..

Quand réaliser ces diagnostics ? 

Les diagnostics immobiliers doivent être obligatoirement fournis à l’acquéreur lors de la signature du compromis de vente et au plus tard lors de la signature de l’acte authentique chez le notaire
Néanmoins, nous vous conseillons de réunir ces documents en amont de la commercialisation de votre bien. De nombreux acheteurs vous les demanderont pour faire leur choix après la visite. 

Important: le DPE (Diagnostic de performance énergétique) est obligatoire dès la publication de l’annonce. 

Comment réaliser ces diagnostics? 

Pour obtenir ces diagnostics, il faut faire appel à un diagnostiqueur certifié. Il faut compter en moyenne 350 euros. 

Quels sont les diagnostics obligatoires ? 

Nous vous proposons ci-dessous, un tableau récapitulatif des diagnostics obligatoires pour vendre à Paris. Pour chaque diagnostic, vous trouverez les cas d’application et sa période de validité.

image1.png 73.13 KB


Même si la réalisation de ces diagnostics permet de se conformer à la loi lors la vente de votre appartement, elle permet avant tout d’être transparent envers vos futurs acheteurs. Ils seront rassurés de les obtenir dès la fin de la visite et seront plus enclins à prendre une décision sans crainte de vices cachés.