Taux immobilier octobre 2022 : où en est-on ?

Par Alexandra

Growth @ Hosman

Lecture : 2 min

24 novembre 2022

Cela n’a échappé à personne, depuis le début de l’année 2022 les taux immobiliers remontent. Historiquement bas en 2021, les taux d’emprunt bancaire pour l'achat d'un bien immobilier ne résistent pas à la situation actuelle (hausse des prix de l’énergie, inflation…). Est-ce que la hausse des taux immobiliers en 2022 impacte de façon significative vos projets d’achat ou de vente immobilière ? 



Taux immobilier 2022 : les derniers chiffres



En octobre 2022, le taux immobilier moyen se situe aux alentours de 2,25%, toute durées confondues. Un très bon taux immobilier aujourd’hui est de 1,73%. En janvier dernier, un bon taux dépassait à peine les 1% et un très bon taux immobilier se situait en dessous de cette barre des 1%. 

Au mois d'octobre, les taux immobiliers ont continué d’augmenter et cette situation pèse à la fois sur les emprunteurs et sur les banques.
 

Taux d’emprunt en hausse : impacts sur les acheteurs



Les options de financement se resserrent donc pour les acheteurs et surtout pour ceux qui ont un dossier de financement moins favorable. L’impact devrait rester en revanche mesuré car les banques doivent atteindre leurs objectifs, mais jusqu’à quand ? 


Comment faire ? 
Pour pouvoir acheter même avec la hausse des taux immobiliers, il faut encore plus montrer un excellent dossier de financement très rapidement (au début de vos recherches) avec toutes les informations relatives à vos revenus (primes, 13ème mois…). Pour contrecarrer cette hausse des taux immobiliers, vous pouvez également tenter d’augmenter légèrement votre appart en passant du taux habituellement recommandé de 8% à 10% (recommandation des banques). Vous pouvez aussi passer par un courtier immobilier qui pourra chercher pour vous le meilleur taux immobilier.
Comment négocier au mieux son emprunt immobilier ?


Taux immobilier 2022 : impacts sur les vendeurs


La hausse des taux immobiliers en 2022 n’a pas que des conséquences sur les acheteurs. En effet, avec la hausse des taux, les prix ont tendance à baisser puisque la capacité d’achat des acheteurs diminue et le volume d’acheteurs capables de financer un projet d’achat immobilier, lui aussi diminue. 
La tension sur le marché baisse et les prix aussi. 
Résultat ? Il est plus difficile de revendre aussi cher et rapidement qu’auparavant.
Comment calculer sa capacité d'emprunt ?


Comment faire ? 
Pour éviter que la hausse des taux immobiliers n'impacte trop votre net vendeur et la rentabilité de votre vente, vous pouvez recourir à une agence immobilière nouvelle génération qui prend en charge toute la vente pour un tarif fixe. Bien plus économiques, ces néo-agences immobilières vous évitent ainsi de payer jusqu’à 15 000 euros de frais d’agence (sur Paris).


Recevez une estimation en 3min

Quel type de bien
souhaitez-vous estimer ?



La hausse des taux immobiliers se poursuit donc en ce mois d'octobre. La pression pour les banques, pour les emprunteurs et pour les vendeurs continue. Il faudra analyser attentivement ce qu'il se passe pendant les prochaines semaines. Bonne nouvelle en revanche : l'entrée en vigueur de la loi Lemoine qui supprime le questionnaire médical pour les prêts inférieurs à 200 000 euros et qui permet de résilier son assurance à tout moment pour les nouveaux contrats. 

Crédit immobilier : les taux d'intérêts vont-ils encore grimper ?

star struck emoji

Avec Hosman, vendez rapidement avec des frais d'agence 3x moins élevé qu'en agence traditionnelle

Vous souhaitez en savoir
plus sur Hosman ?

Chez Hosman nous avons à coeur d’associer le meilleur de l'expertise humaine, à la puissance de nos outils digitaux.

Découvrez nos autres
articles de blog