Pourquoi les taux sont-ils si bas ?


En dix ans, les taux immobiliers sont passés de 4,60% à parfois moins de 1%. Une chute vertigineuse qui a cependant permis à beaucoup de ménages d’investir dans l’immobilier ces dernières années ou de renégocier leur prêt pour bénéficier de ces nouveaux taux avantageux. Mais alors pourquoi sont-ils descendus autant ?

La principale raison de cette baisse vient d’une décision prise par la Banque Centrale Européenne : cette dernière a décidé de faire baisser le taux Euribor. Il s’agit du taux auquel les banques se prêtent de l’argent entre elles ainsi que le taux sur lequel elles se rémunèrent sur les dépôts dans les caisses de la Banque Européenne. Puisque le taux Euribor a beaucoup baissé, les banques gagnent plus à prêter aux particuliers et aux entreprises qu’à se prêter entre elles, même si le taux est faible.

Si le taux immobilier a tant baissé, c’est qu’il est important pour les banques d’attirer le plus possible de clients et de les engager à emprunter. Les taux Euribor ne présentant aucune tendance à la hausse, il est très probable que les taux immobiliers pour les particuliers restent bas encore un moment, les banques cherchant avant tout à faire des bénéfices là où elles peuvent en faire le plus.

Peut-on espérer une nouvelle baisse des taux prochainement ? C’est assez peu probable. Certaines banques se trouvent actuellement proches du seuil de rentabilité et il n’est pas dans leur intérêt de prêter à perte, évidemment. Donc si les taux sont bas et tendent à le rester, on ne devrait pas assister à de nouvelles baisses significatives des taux immobiliers.

Faire baisser encore les taux grâce à un courtier immobilier

Il est cependant possible d’envisager une baisse des taux au cas par cas. Et pour cela, l’aide d’un professionnel du crédit immobilier sera nécessaire. Le courtier immobilier est un expert du prêt immobilier et des négociations de taux. Son rôle est de conseiller ses clients pour monter un dossier de demande de prêt aussi solide et complet que possible, puis de défendre ce dossier face aux banques de son réseau.

En plus de défendre des dossiers qui, sans son aide, ne pourraient pas obtenir facilement de prêt immobilier, le courtier peut négocier en faveur d’une baisse du taux immobilier sur votre prêt. Cette négociation ne peut être menée que si votre emprunt est assez élevé ou si la situation s’y prête, cependant le gain peut être important pour l’emprunteur ! 
À défaut de voir le taux du prêt immobilier baisser de façon générale, il vous est toujours possible de passer par un professionnel du courtage immobilier pour tenter de faire baisser le taux appliquer à votre crédit.


Les taux du prêt immobilier en ligne


Depuis l’apparition des banques en ligne et des pratiques bancaires 100% dématérialisées, des prêts immobiliers en ligne sont disponibles. Ils sont une alternative tentante car bien souvent, les démarches bancaires en ligne ont des frais de gestion moins élevés, voire complètement nuls avec certains établissements en ligne. Il y a donc tout intérêt à demander un prêt immobilier en ligne pour économiser sur son crédit. 

Prudence cependant, tous les coûts ne sont pas réduits avec le crédit en ligne. Les taux immobiliers, par exemple, ne sont pas affectés par le fait que le crédit puisse être pris à distance. Ce serait même plutôt l’inverse : puisqu’il n’y a pas de rendez-vous avec un banquier ni d’occasion de discuter de la demande de prêt ou de la baisse des taux d’intérêt, l’emprunteur n’a aucune chance de pouvoir négocier une baisse du taux de son prêt.


Prendre un crédit en ligne est donc une bonne façon de réduire certains frais comme le coût des frais de dossier, cependant les démarches en ligne entravent le processus de négociation pour des taux plus avantageux. Néanmoins, les taux étant bas actuellement, il est déjà très avantageux de prendre un crédit immobilier en ce moment, en ligne ou non.
Pour en savoir plus sur le coût de votre prêt immobilier avec votre banque en ligne, il est conseillé de se rendre sur le site de cette dernière avant d’entreprendre les démarches de demande.