Pour vendre son bien immobilier, un propriétaire peut décider de faire appel à une agence immobilière. Cette agence se rémunère généralement en prenant un pourcentage sur le prix de vente une fois son travail terminé. Ces frais d’agence représentent très souvent une part importante de la transaction. Est-ce le vendeur ou l’acheteur qui doit s’en acquitter ? 


Qui doit payer les frais d’agence ? 


Contrairement à ce que l’on pense, le vendeur n’est pas toujours celui qui doit payer les frais de l’agence qu’il a mandaté pour vendre son bien. 
Il existe des mandats de vente qui précisent que la commission de l’agence sera à la charge de l’acheteur, même si en général, les frais restent souvent à la charge du vendeur. Concrètement, qu’est-ce que cela implique dans les deux cas ? 

Sur le prix net vendeur 

C’est un des grand mythe de l’immobilier ! Les frais d’agence qu’ils soient à la charge du vendeur ou de l’acheteur seront finalement toujours à la charge du vendeur ! 
En effet, le prix de vente affiché sur une annonce est toujours le prix de vente, frais d’agence inclus.
Par exemple, pour un appartement affiché à 500 000€ dont 20 000€ de frais d’agence :
-  si les frais sont à la charge du vendeur, il touchera 500 000€ de la part du vendeur mais devra verser 20 000€ à l’agence. Son prix net vendeur sera donc de 480 000€.
- si les frais d’agence sont à la charge de l’acheteur, ce dernier versera 480 000€ au vendeur et 20 000€ à l’agence, puisque les frais d’agence sont inclus de le prix.
Finalement, le vendeur touchera le même prix net vendeur. 

Avant de choisir l’agence immobilière qui vous accompagnera dans votre projet, vous devez donc veiller à ce que leurs honoraires soient le plus faible possible. 

Sur les frais de notaire 

En revanche, sur les frais de notaire, cela peut faire la différence pour l’acheteur. 
En effet, c’est à lui de régler la totalité et ces frais se calculent à partir du prix de vente hors frais d’agence s’ils sont à sa charge ou alors à partir du prix de vente affiché en agence s’il sont à la charge du vendeur. 
Par exemple, si les frais d’agence  à la charge de l’acheteur s’élèvent à 20 000€ sur un prix de vente de 500 000€ et pour des frais de notaires à 8%, l’acheteur devra régler au notaire 38 400€ (8% de 480 00€).
Si les frais d’agence avaient été à la charge de vendeur, il aurait dû régler 40 000 € de frais de notaire (8% de 500 000 €).



Bon à savoir

Les agences immobilières ne sont pas autorisées à vous facturer une de leur prestation (estimation, photos, diffusion de l’annonce…), avant la réalisation définitive de la vente de votre bien. Leur rémunération intervient seulement au moment de la signature de l’acte de vente, ou acte authentique, chez le notaire.