Quand acheter une maison ? Déterminer le bon moment 


Lors de la concrétisation d’un projet immobilier, tout acheteur souhaite avoir le maximum d’informations à sa disposition. Une question essentielle à se poser : quand acheter une maison ? Hosman vous aide à y voir plus clair.

Quand acheter en immobilier ? Le marché immobilier et ses prix suivent une saisonnalité et varient de 2 à 3% selon les périodes identifiées : printemps, été, automne ou hiver. Quand acheter une maison ? Explications.

De mars à juillet
C’est la période où l’on trouve le plus de biens à vendre sur le marché : avec le retour des beaux jours et avec l’envie de renouveau ressentie chez les acheteurs ayant laissé leurs projets immobiliers de côté pendant la période hivernale, les vendeurs ont su saisir le bon moment pour proposer leur logement à la vente ! Ainsi, qui dit large demande dit prix élevés : c’est la saison de l’année où les prix sont les plus hauts car les acheteurs sont nombreux. Et ça conduit inévitablement à une forte concurrence entre acquéreurs.
Pour résumer : quand acheter une maison ? Au printemps, le risque est de payer plus cher une maison que vous aurez obtenue à moindre frais un autre moment de l’année, et pour laquelle vous serez sûrement en concurrence avec d’autres acheteurs.

De juillet à septembre
C’est la période synonyme d’été et de vacances : le marché immobilier retombe à la suite de la période printanière mouvementée et les compromis de vente qui en découlent se signent petit à petit. Ainsi, les acheteurs sont moins nombreux, ce qui peut vous permettre de négocier le prix d’un bien qui vous intéresse.
Finalement, à la question quand acheter une maison, une des réponses apportées peut être en été car cette période profite considérablement à l’acheteur qui a peu de concurrence.

De septembre à décembre
Quand acheter une maison ? En automne, le marché immobilier redémarre doucement mais sûrement : en tant qu’acheteur, peu de concurrence. Cela permet de réfléchir et de ne pas se précipiter pour l’achat d’une maison.

De décembre à février
En hiver, on constate peu de transactions immobilières. Nombreux sont les vendeurs qui ne trouvent pas preneurs et l’offre a tendance à dépasser la demande. Ainsi, cette saison profite aux acheteurs qui peuvent passer par la voie de la négociation auprès des vendeurs : quand acheter sa maison ? L’hiver reste probablement la meilleure période.

 Quand acheter une maison ? Si la saisonnalité influe forcément sur le nombre de biens en vente, il vaut mieux commencer ses recherches le plus tôt possible. En effet, il est difficile de prévoir quand le bien qui correspond à tous vos critères sera publié. 

Selon votre situation personnelle
Bien évidemment, il faut prendre en compte votre situation personnelle : quelle que soit la période de l’année, les tendances du marché, les possibilités de négociation, un projet immobilier se concrétise uniquement si votre situation personnelle va de pair. Quand on achète une maison, un projet de vie accompagne généralement cette décision (l’arrivée d’un enfant, une mutation professionnelle, un besoin de changement…), et il faut une moyenne de 3 à 6 mois et de 6 logements visités pour trouver celui qui correspond à ses attentes.

Que faut il regarder quand on achète une maison 


Quand on achète une maison, tout comme le vendeur qui s'adonne à un checklist avant la mise en vente de son bien, l'acheteur se doit d'être regardant sur plusieurs points.

L’environnement de la maison 
Avant de visiter une maison, soyez attentifs à son environnement et les éléments qui le composent : la route, les éventuels projets urbains, le voisinage, le vis-à-vis (si il y a), la proximité avec les commerces… Ils constituent des points non négligeables de votre potentiel futur logement.

L’intérieur
Quand on achète une maison, et plus généralement quand on achète en immobilier, la découverte de l’intérieur est l’étape la plus cruciale : en tant qu’acheteur, on est attentif au moindre détail. Les pièces de la cuisine et de la salle de bain sont notamment à scruter avec vigilance : branchements et équipements sont-ils en bon état ? Y remarque-t-on une présence d’humidité ? Plus généralement, chaque détail compte : l’exposition, la surface, l’installation électrique, la sensation de luminosité de chaque pièce, la connexion internet… Autant d’éléments appréciables selon l’acquéreur.

L’extérieur
Si extérieur il y a, il est tout aussi important de l’inspecter avec précision : tentez de vous-y projeter selon chaque saison. Prêtez également attention à la façade et la toiture de la maison. Quand on achète une maison, il faut réussir à l’appréhender dans son ensemble.

Les vices cachés
Certaines malfaçons doivent être décelées par rendent la maison impropre à l’habitation : ça peut l’absence d’eau courante, l’humidité, un défaut d’étanchéité, des fondations défectueuses. Au-delà de ces vices, il existe aussi des vices d’ordre administratif : par exemple, quand on achète une maison, il est nécessaire de s’intéresser aux potentiels travaux en cours, qui peuvent être réalisés sans permis de construire.