Les mentalités face à l’écologie ont beaucoup évolué et l’immobilier ne fait plus exception : la consommation énergétique d’un bien immobilier n’est plus un simple détail pour les potentiels acquéreurs. Avec plus de 800 000 logements devenant des “passoires thermiques” avec la réforme du  DPE du 01 juillet 2021 , la question de l’écologie en immobilier interroge.
 
Dans le cadre de la loi Elan, le diagnostic de performance écologique (DPE) a été réformé afin d’uniformiser les méthodes de calcul de la consommation d’un logement et proposer des diagnostics plus fiables. 
 


Pour savoir si l’écologie rentre en compte lors d’un projet immobilier, nous avons réalisé une étude auprès de 517 personnes, ayant vendu ou acheté un bien immobilier au cours des 3 dernières année


 L’écologie en immobilier : important ou pas ? 


Plus de la moitié des répondants, 59%,  prennent en compte l’écologie lors de leur projet immobilier et 59,2% des personnes interrogées seraient prêtes à payer plus cher un bien immobilier plus respectueux de l'environnement. 


Le DPE, un indicateur essentiel lors de l'achat


La refonte du DPE, diagnostic de performance énergétique, du 01 juillet 2021, fait basculer 2% du parc immobilier français en étiquette F ou G. Cet indicateur est obligatoire lors de la vente d’un bien et selon notre étude, 82% des personnes interrogées consultent le DPE lors d'un achat.

Mais a t-il vraiment un impact dans la prise de décision des futurs acheteurs ? 72,5% des personnes interrogées consultant le DPE avant l'achat affirment que ce dernier a un impact sur leur projet immobilier s'il est mauvais. Cet indicateur n’est donc pas à prendre à la légère.

Avec la refonte du DPE, d’ici 2025, les biens immobiliers étiquetés F ou G seront interdits à la location. A partir de l’étiquette F, le bien consomme en moyenne plus de 330 kWh/m2/an. Selon notre étude, un mauvais DPE est un DPE qui commence à partir de la lettre  :
  • D pour 44% d’entre eux 
  • E pour 38 % d’entre eux 
  • C pour 10% d’entre eux. 



Les caractéristiques essentielles pour un logement plus vert


Mais le DPE ne fait pas tout. Afin d’avoir une réponse plus précise sur les caractéristiques d’un “logement écologique”, nous avons demandé à nos répondants les critères qui influencent leur projet d’achat. 

Pour 60% des sondés,l’isolation est un critère important. Cela peut se jouer sur une bonne isolation générale et des fenêtres de qualité ou bien un chauffage qui consomme peu. 
Le deuxième critère qui est le plus revenu auprès de nos sondés est la chaudière. Pour 40% d’entre eux, une chaudière qui consomme peu, influence positivement leur projet d'achat. 
Enfin, dans 18% des cas, le logement doit comprendre  des matériaux éco-responsables et pour 3% des sondés, le fait que la copropriété soit éco-responsable est un bon point (mis en place de bacs de tri par exemple). 
L’écologie est donc un vrai sujet en immobilier et la majorité des porteurs de projets d’achat ou de vente font attention aux éléments qui peuvent les aider à consommer moins . 

Chez Hosman, nous pensons qu'en rendant plus accessibles les biens à basse consommation d'énergie, nous donnons le pouvoir à chacun de rendre son projet immobilier plus écologiquement responsable.
C'est pourquoi Hosman a mis en place une offre dédiée aux logements à faible consommation énergétique :