Cela n’a échappé à personne, les prix de l’immobilier s’envolent et le moindre mètre carré dans certaines villes s’achète à prix d’or. A Paris, le mètre carré moyen a atteint les 10 000 euros et certains appartements situés dans des quartiers très prisés affichent jusqu’à 20 000 euros du mètre carré. 

Conséquence inattendue de cette flambée des prix : la commission des agences immobilières ne fait qu’augmenter. 

Et oui, le système de rémunération actuel des agences immobilières se base sur un pourcentage du prix de vente du bien immobilier. Plus le prix de vente du bien augmente, plus le montant des frais d’agence augmente alors que le travail effectué par l’agent immobilier reste le même… Pire, malgré ce coût très élevé, les services proposés par les agences immobilières sont souvent considérés comme opaques et peu efficaces.

Face à ça, de nouvelles agences immobilières à commission fixe comme hosman, proposent de prendre en charge la vente d’un appartement ou d’une maison, pour un tarif fixe  bien moins élevé que les frais d’agence immobilière traditionnelle. Mais comment font-elles pour réduire autant les coûts tout en proposant un service irréprochable ?


Plus d’agence physique au coin de la rue 



Le premier levier qui permet à ces agences immobilières sans commission de réduire les coûts est l’absence d’agence physique qui représente des frais de fonctionnement très élevés. En supprimant ce type d’agence, elles font des économies. 

Et leur choix est justifié. Si avant les acheteurs avaient l’habitude de pousser la porte d’une agence immobilière pour trouver l’appartement de leurs rêves, ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui. Les grands portails immobiliers en ligne, comme SeLoger ou LeBonCoin, sont devenus le premier réflexe des acheteurs lorsqu’ils cherchent leur futur lieu de vie. De nouveaux chatbots comme Folhomee, permettent même de recevoir des alertes directement depuis son Messenger. Face à ces nouvelles méthodes de recherche, les agences immobilières doivent s’adapter. 

Pour être efficace, l’agence ne doit donc plus avoir pignon sur rue mais disposer de sa propre base de contacts d’acheteurs et de chasseurs immobiliers a qui elle enverra ses annonces en off-market, c’est-à-dire avant qu’elles ne soient publiées sur les grands portails. 

En savoir plus sur les services proposés par notre néo-agence immobilière

Des outils digitaux développés en interne pour aider l’agent immobilier



Deuxième levier : le développement d’outils digitaux qui rendent la gestion de la vente plus efficace. Les méthodes des agences immobilières traditionnelles sont souvent peu digitalisées. Or la révolution numérique dans l’immobilier permet de simplifier, sécuriser et rendre plus transparentes les transactions immobilières et ça, ces nouvelles agences l’ont bien compris. 

Ces néo-agences immobilières développent des outils digitaux qui viennent aider et simplifier le travail de l’agent immobilier. Estimations immobilières plus précises, meilleures gestion des acheteurs… un gain d’efficacité qui permet de délivrer aux propriétaires un service plus efficace et moins cher. 

Le bénéfice de cette transformation numérique dans la vente immobilière est double puisque grâce à l’automatisation d’un certain nombre tâches sans valeur ajoutée pour le client, l’expert immobilier a plus de temps pour se concentrer sur son coeur de métier : le conseil et l’accompagnement. 



Très concurrentielles, ces nouvelles agences immobilières à commission fixe, permettent aux propriétaires de vendre avec l’aide d’un expert du marché immobilier sans pour autant devoir débourser une petite fortune en frais d’agence. Comme elles ne proposent pas toutes les même services, il est important de vérifier ce qu’inclut leur tarif. Par exemple, certaines ne prennent pas en charge les visites ou d’autres ne réalisent que des estimations immobilières à distance.