2022 : le marché repart en Loire-Atlantique, même à Nantes ?

Par Laurian

Sales @ Hosman

Lecture : 1 min

21 mars 2022

La Loire-Atlantique est un département qui a le vent en poupe depuis plusieurs années. Cependant, la fin de l'année 2021 est marquée par un fort ralentissement du marché immobilier, surtout à Nantes où le volume de biens à vendre a drastiquement reculé. Cette baisse de biens disponibles sur le marché n'a pas accentué la tension et ainsi favoriser la hausse des prix, elle a surtout démotiver les vendeurs à mettre leurs biens sur le marché de peur de ne pas en retrouver un autre. La très forte hausse des prix sur le marché ces dernières années a également démotivé certains acheteurs (les prix ont augmenté de +43% en 5 ans) à acheter sur Nantes ou sur les villes limitrophes. Résultat, le marché stagne. Est-ce toujours le cas en 2022 ?



Nantes : un marché toujours en légère stagnation


Nantes fait figure d’exception dans le paysage immobilier puisque malgré une très bonne saisonnalité, les prix et la tension ont du mal à repartir sur le marché : les prix sont aujourd'hui au même niveau qu’en fin 2021. Il faut compter entre 2 600 et 5 000 euros par m2 (en fonction de la localisation et du bien) pour acheter un appartement et entre 3 300 et 6 700 euros pour acheter une maison à Nantes.

Notons quand même que l’indice ce tension immobilière qui mesure la différence entre le nombre d’acheteurs et le nombre de biens immobiliers en vente est remonté à Nantes. Il est aujourd’hui à 4% contre -2% en fin d’année. Cela est un bon signal, les acheteurs reviennent sur le marché. A titre de comparaison, il est de 11% à Bordeaux.


2022: estimez gratuitement et en quelques clics votre bien nantais



Le reste du département toujours aussi dynamique


Le ralentissement des prix ressenti à Nantes a également été constaté dans le reste du département en fin d'année. Même les villes côtières très prisées comme Pornic ou Pornichet étaient en légère baisse fin 2021. Aujourd’hui, l’ensemble du département affiche de nouveau une augmentation des prix de 0,9% en 3 mois. 




Classement des villes les plus accessibles du département


Avec l’explosion des prix sur la côte et à Nantes, de nombreux acheteurs tentent leur chance dans les villes limitrophes. Mais d’autres communes, parfois plus éloignées permettent d’acheter à un prix bien moins élevé comme par exemple à :

* Ruffigné 1 042 €

* La Chapelle-Glain 1 120 €

* Grand-Auverné 1 137 €

* Massérac 1 176 €

* Soulvache 1 196 €

* Petit-Auverné 1 196 €


 
Le marché reprend petit à petit sur le département et le retour des acheteurs sur le marché même à Nantes, est bon signe pour les prochains mois. La ville de Nantes prend actuellement des mesures pour faire face à la pénurie de logements avec le retour de la construction de logements neufs. La ville s’est fixé un objectif de 6 000 nouveaux logements par an. 

Vous souhaitez en savoir
plus sur Hosman ?

Chez Hosman nous avons à coeur d’associer le meilleur de l'expertise humaine, à la puissance de nos outils digitaux.

Découvrez nos autres
articles de blog