Les projets de Macron en immobilier

Par Alexandra

Growth @ Hosman

Lecture : 2 min

01 juin 2022

Le président mise sur la continuité


Pas de grande “révolution” de prévue pour le nouveau quinquennat d’Emmanuel Macron en matière d’immobilier. Son but est d’accélérer les mesures déjà mises en place ces dernières années et poursuivre les chantiers déjà lancés en matière de rénovation énergétique et de production de logements sociaux :

  • Maintenir la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain). Cette loi a plusieurs objectifs : faire grandir la solidarité et encourager le développement durable, renforcer l’égalité des territoires. Concrètement, cette loi impose un quota de construction de logements sociaux. 
  • Rénover 700 000 logements anciens chaque année grâce à MaPrimeRenov’ qui a déjà très bien fonctionné ces dernières années. Cela permettra d'effacer au maximum les passoires thermiques;
  • La mise en place d’un audit énergétique gratuit pour les ménages en précarité énergétique.

Quelques nouveautés malgré tout du côté de la rénovation énergétique 


A partir de 2023, tous les logements qui consomment énormément d’énergie deviendront automatiquement des logements indécents. C'est -à -dire que les propriétaires seront obligés de les rénover ou alors seront contraints de ne plus les louer. 

D’ici 2028, les travaux deviendront obligatoires pour les passoires thermiques. Cela sera indiqué dans les annonces à partir de 2022. Les sanctions en cas de non renouvellement seront établies en 2023. 

La loi prévoit qu’à partir du 1er janvier 2028, la consommation énergétique des logements ne devra pas excéder 330 kilowattheures (kWh) d’énergie primaire par m2 et par an. Dans le cas contraire, un bien consommant plus sera considéré comme “énergivore” et cela devra être mentionné dans l’annonce de vente ou de location.

Depuis le 1er janvier 2022, RE 2020 est entrée en vigueur. Cette nouvelle réglementation environnementale concerne les constructions neuves et remplace la RT2012. Elle s'appliquera aux logements individuels et aux logements collectifs qui demandent un permis de construire à partir du 1er janvier 2022. L’objectif principal de cette nouvelle mesure est de réduire l’empreinte carbone et d’arriver à la neutralité en 2050. 

Pour vous comme pour nous, la transition énergétique est essentielle. C’est pour cela que l’on vous encourage à consommer moins et rendre votre projet immobilier plus responsable écologiquement. 



Coup de pouce pour les acheteurs


Le président veut aider au maximum les primo-accédants. Pour cela, il souhaite augmenter rapidement le nombre de logements abordables, en s'appuyant sur la transformation de bureaux en logements. Il va faciliter l’accès au logement pour les jeunes et les actifs en mobilité avec la construction de 80 000 logements pourles jeunes : 60 000 logements pour les étudiants et 20 000 logements pour les jeunes actifs.

Bonne nouvelle pour les personnes voulant investir dans un logement locatif, le président va mettre en place une sanction pour les locataires mauvais payeurs. Cela permettrait de prévenir les loyers impayés et de réduire les délais des procédures et ainsi faciliter les expulsions», explique Xavier Lépine, relais logement d’Emmanuel Macron, contacté par le Figaro. 

Encore une aubaine pour les personnes voulant acheter un bien immobilier, en 2023, la taxe d’habitation de votre résidence principale sera entièrement supprimée pour tous. Depuis 2018 cette réforme est progressivement en marche et les ménages en ont bénéficié petit à petit. C’est 6,8 millions d’entre vous qui doivent encore attendre que cette réforme soit totalement en vigueur en 2023.

Acheteurs : trouvez le bien de vos rêves 

Décentralisation de la compétence logement 


Pour Emmanuel Macron, une politique logement s’articule au plus près des Français. C’est pour cela que le président souhaite donner plus de pouvoir aux maires afin de faciliter le lancements de chantiers. Durant son nouveau mandat, Emmanuel Macron pourrait ainsi délocaliser les aides et les subventions à une échelle plus locale, l’idée est de donner les moyens financiers aux plus petites communes afin de pouvoir construire des logements.  Il souhaite ainsi faciliter la mise en construction de nouveaux chantiers et réduire les délais liés.

Vous souhaitez en savoir
plus sur Hosman ?

Chez Hosman nous avons à coeur d’associer le meilleur de l'expertise humaine, à la puissance de nos outils digitaux.

Découvrez nos autres
articles de blog