Immobilier en Gironde : les premières tendances de 2022

Par Mathieu

Sales @ Hosman

Lecture : 1 min

21 mars 2022

Fin 2021, les prix de l'immobilier en Gironde stagnaient avec -1,1% sur la région et -0,5% à Bordeaux. Cette baisse des prix n'était pour autant, pas un signe alarmant pour le marché, mais plutôt un rééquilibrage des prix suite à une hausse très rapide ces dernières années. Il ne faut pas oublier que les prix ont augmenté de plus de 55% en 10 ans (contre 21% à Paris). En 2022, où en est le marché ? 


Les prix repartent (enfin) à la hausse à Bordeaux


Bonne nouvelle pour les vendeurs de biens immobiliers à Bordeaux, les prix sont de nouveau en hausse depuis de début de l'année : +0,9% sur les trois derniers mois. Après plusieurs mois de stagnation, la tension sur le marché bordelais se fait plus forte.


La ville reste toujours dans le top du classement des villes les plus cher de France et il faut désormais compter en moyenne 4 600 euros/m2 pour acheter un bien dans la capitale de la région. Certains biens d'exceptions très recherchés ou très bien localisés peuvent même afficher de prix supérieur à 6 000 euros du m2. 


Aujourd’hui, la tension reste forte à Bordeaux avec un ITI (indice de tension immobilière) à 11%. Ce qui signifie que le nombre d’acheteurs de biens immobiliers à Bordeaux est supérieur de 11% à celui du nombre de bien à vendre. Dans les prochaines semaines, les prix devraient continuer leur croissance surtout, car les mois de mars/avril/mai sont des mois très favorables en immobilier.





Une pression toujours aussi forte sur la côte


Sans surprise, les villes situées sur la côte continuent de voir le prix de l’immobilier s’envoler. A Lacanau par exemple, les prix des maisons à vendre oscillent maintenant entre 1 800 et 6 000 euros du m2, au Porge entre 2 300 et 5 000 euros du m2 et dans les villes déjà très recherchées comme au Lège-Cap-Ferret ou à Arcachon, les prix s’envolent jusqu’à plus de 10 000 euros (voir 16 000 euros) par m2 pour les demeures les plus prestigieuses.





La Haute Gironde affiche des prix plus abordables 



Si les villes situées autour de Bordeaux ou du bassin d'Arcachon affichent des prix en constante augmentation depuis des années et bien supérieurs à la moyenne de la région, ce n'est pas le cas de la Haute Gironde qui permet aux acheteurs de trouver des maisons à moins de 2 000 euros au m2. C'est le cas à Reignac, Saint-Androny ou encore à Blaye.

Vous souhaitez en savoir
plus sur Hosman ?

Chez Hosman nous avons à coeur d’associer le meilleur de l'expertise humaine, à la puissance de nos outils digitaux.

Découvrez nos autres
articles de blog