Le bien parfait n’existe pas, mais certains biens immobiliers se vendent plus vite et plus chers que d’autres. De nombreux facteurs interviennent dans la fixation du prix de vente et certains critères font vraiment la différence lors de l’estimation et de la négociation avec un acheteur. 

Localisation, localisation et localisation


Bien évidemment, la localisation est le critère qui, en plus de la surface de votre logement, aura le plus d’impact sur le prix de vente. Plus le logement que vous souhaitez vendre se situe dans une ville, un quartier ou même une rue très recherchée, plus le prix de vente est élevé. Un appartement en travaux, mais très bien situé pourra certainement se vendre plus cher qu’un appartement entièrement rénové, mais situé dans un endroit moins prisé. Le prix au m2 moyen du centre de Paris est 1,5x plus élevé que dans les arrondissements situés en périphérie du nord-est de la capitale. 

Les autres éléments qui font la différence


Un plan en étoile
Dans des villes où le prix au m2 est très élevé, l’agencement de l’appartement est un critère important. Un appartement ou une maison bien agencé, c’est-à-dire sans perte d’espace sera d’autant plus valorisé. Le must ? Un appartement qui dispose d’un plan en étoile, c’est-à-dire que toutes les pièces sont desservies par le couloir de l’entrée. Il n’est pas rare d’ailleurs de voir cette mention indiquée directement dans le titre de l’annonce immobilière des biens qui disposent de cette particularité très recherchée. 

Le trio gagnant : cheminée, moulures et parquet
Très recherché lors de l’achat d’un bien immobilier non neuf, le trio cheminée, moulures et parquet participent au charme de votre bien immobilier. Si ces trois éléments sont en bon état, alors vous pourrez le mettre en avant lors de la vente. 


Un étage élevé avec ascenseur 
Un appartement situé à un étage élevé permet de gagner en luminosité, qui est l’un des critères les plus importants pour les acquéreurs, et en tranquillité. Si votre bien est situé à un étage élevé et que vous possédez un ascenseur alors vous pourrez le vendre jusqu’à 20% plus cher qu’un bien situé dans votre immeuble mais en rez-de-chaussée. 

Une très belle hauteur sous plafond
Parce qu’elle est rare et qu’elle amène une sensation d’espace, une belle hauteur sous plafond est un critère qui permet d’augmenter le prix d’un bien immobilier. Pour vous repérer, la hauteur sous plafond la plus utilisée se situe entre 2,50 et 2,60m. 

Une vue sur un monument historique
Les appartements qui disposent d’une vue panoramique sur un monument s’achètent à prix d’or. Par exemple, une vue sur la tour Eiffel peut vous permettre d'augmenter votre prix de vente entre 3 et 9%, en fonction de la localisation de votre bien et de la vue que vous avez. Plus cette dernière est panoramique, plus elle vaut cher. 



Même si ces différents éléments auront à coup sûr, un impact positif sur le prix de vente du bien, il faut toujours prendre en compte l’ensemble des éléments de votre bien et de son environnement pour fixer le prix de vente. Par exemple, si vous êtes situés au dernier étage avec ascenseur mais que toutes les pièces donnent sur une petite cour sombre, il faudra relativiser l’impact du dernier étage sur le prix de vente. 

Ne perdez pas de vue non plus que même un appartement “parfait” est soumis à la loi du marché. Un appartement en vente à un prix trop élevé qui dépasse le seuil psychologique des acheteurs, c’est-à-dire limite à laquelle ils sont prêts à payer votre appartement en fonction de sa situation géographique et de ses caractéristiques, ne se vendra pas.