Après plusieurs semaines de confinement et malgré des prévisions de fuite des porteurs de projets immobiliers en dehors de la région, le marché de l'immibilier francilien retrouve des couleurs. Les prix sont en hausse, même à Paris, et les acheteurs sont de retour sur le marché. 

Des prix en hausse dans toute l'Île-de-France


Après huit mois de stagnation, les prix de la capitale affichent une légère augmentation dans presque tous les arrondissements. Le prix en temps réel à Paris s’élève fin avril à à 11 253€, soit +0,31% en un mois (source: baromètre Hosman avril 2021). 

En Île-de-France, d’autres villes prisées des acheteurs affichent des prix en augmentation. C’est le cas de Boulogne-Billancourt et Montreuil avec une hausse de prix au m2 respective de +0,6% et +0,1%. Elles se placent en deuxième et troisième position des villes françaises les plus chères (source: Meilleursagents). 

Les prix en Île-de-France ont augmenté de 0,2% en un mois et de 2% un an. L’augmentation du prix au m2 en Ile-de-France peut notamment s’expliquer par une augmentation très rapide de celui des maisons des  villes proches de Paris. Par exemple, à Viry Châtillon, en Essonne, le prix des maisons a enregistré une hausse de 5% en 2020. (Source: Se Loger)

Printemps 2021 : estimer gratuitement et en quelques clics,  la valeur de votre appartement ou de votre maison

Commencer mon estimation







Les acheteurs de retour sur le marché 

Autre bonne nouvelle pour les vendeurs: l’indice de tension immobilière qui mesure le nombre d’acheteurs par rapport au nombre de biens à vendre, double à Paris : 10% en avril. Cela signifie qu’il à 10% d’acheteurs en plus que de vendeurs de biens: le marché de retend. 

L’ITI atteint par ailleurs 15% dans les Yvelines, 11% en Essonne, 4% en Seine et Marne, 2% dans l’Oise et enfin 7% dans le Val d’Oise (source: Meilleursagents, mai 2021). Au global, le marché immobilier est dynamique. Les acheteurs sont donc plus nombreux que les vendeurs, notamment dans les Yvelines et en Essonne.

Les maisons: grandes gagnantes de la crise du coronavirus 

Les maisons de trois chambres avec extérieur à une heure de Paris sont devenues la star des projets immobiliers en Île-de-France. Une étude de Pap.fr réalisée cette année montre que plus de 80% des recherches immobilières en grande couronne concernent les maisons. Le budget moyen des acheteurs franciliens pour une maison est de 388 000 euros pour une surface de 98m2.

Ce qui change pour votre projet immobilier


Les visites de résidence secondaire sont de nouveau autorisées

Depuis le 3 mai 2021, les  visites de biens immobiliers pour l’achat d’une résidence secondaire, ou pour un investissement locatif, sont de nouveau autorisées. Ce qui n’était pas le cas pendant le confinement. Seul impératif respecter les horaires du couvre feu, qui reste en vigueur entre 19h et 6h et qui passera à 21h le 19 mai.

→ Découvrez tous nos biens à vendre en Île de France 

Fin de l’attestation obligatoire pour les déménagements

Depuis le 3 mai, il est possible de déménager sans attestation et sans limitation géographique, qu’il s’agisse d’un déménagement urgent ou pouvant être reporté.


Les villes d'îles-de-France les plus recherchées 


Bon à savoir : le département de la Seine-et-Marne est le département le plus convoité en 2020 et en ce début 2021, suivi par les Yvelines, le Val d’Oise et l’Essonne. (source: Pap.fr)







Boulogne-Billancourt, Montreuil, ou encore Neuilly, villes limitrophes très prisées par les franciliens, ont vu leur prix au m2 augmenter de façon spectaculaire au cours des dernières années. D’autres villes, boostées par le projet du Grand Paris, permettent de faire un bon compromis entre la proximité avec la capitale et un prix au m2 moins élevé. 

Saint Maur les Fossés

Les prix au m2 à Saint Maur ont augmenté de près de 6% selon MeilleursAgents depuis le premier confinement, et de 22,4% sur les cinq dernières années ! Ainsi, en mai 2021, le prix au m2 des maisons s’élève à 6 588€. En effet, cette commune fait partie du top 5 des villes les plus convoitées en Île de France. Cette ville de plus de 75 000 habitants offre un cadre de vie bucolique tout en étant proche de la capitale grâce à ces quatres gares RER.  

Villejuif

Commune située au Sud de Paris, bien desservie par de nombreux transports et notamment la ligne 7 et la ligne 14 et la future ligne 15 prévue pour 2024, Villejuif offre un cadre de vie agréable juste à côté de Paris. Il est probable qu’avec l’implantation du pôle santé du Grand Paris, l’intérêt pour cette ville grandisse. Investir à Villejuif permet de profiter de prix encore attractifs, comptez en moyenne 5 272€. (source: Meilleursagents).

Aubervilliers

Aubervilliers bénéficiera également du projet Grand Paris Express et sera relié à la capitale grâce à deux nouvelles stations prévues pour 2025, c’est donc le moment d’acheter avant que les prix ne s’envolent! Le nord de Paris profite de nombreux projets d’urbanisme, améliorant nettement le cadre de vie et l’accessibilité de ces communes. En mai 2021, le prix du m2 s’élève à 3 684€ en moyenne.

Bon à savoir : La commune d'Aubervilliers a aménagé avec soin ses pistes cyclables rendant la capitale accessible aux cyclistes en quelques minutes et en toute sécurité. 


Paris et la petite couronne ont donc bien résisté à la crise et ce printemps 2021 est le moment de concrétiser votre projet immobilier qu’il s’agisse de vente, d’achat ou d’investissement locatif. La capitale et sa petite couronne restent un marché immobilier très dynamique.