Lyon : Les prix de l’immobilier continuent leur baisse.

Par Boris

Sales @ Hosman

Lecture : 1 min

05 janvier 2023

Une légère baisse des prix au m2 en cette fin d’année.


Les derniers mois ont été marqués par une baisse généralisée dans la ville de Lyon. Entre Septembre et Décembre, les prix au m2 ont baissé de 0,6%. 

Cette baisse se ressent sur la majorité des arrondissements lyonnais. Le 9ème arrondissement reste le plus touché, avec une baisse de 1,9% le faisant passer de 4 574€/m2 en octobre 2022 à 4 488€/m2 en décembre 2022. Le premier arrondissement quant à lui enregistre une baisse de 0,9% : là où il fallait compter 6 096€/m2 en octobre 2022, il faut débourser 6 041€/m2 en décembre 2022. 

Certains arrondissements quant à eux restent stables, comme le 6ème arrondissement qui, avec un prix au m2 de 6 487€, conserve sa place d’arrondissement le plus onéreux de la ville. D’une manière plus générale, 60% des arrondissements dépassent les 5 000€/m2.

Télécharger le baromètre de Lyon

Malgré la baisse des prix au m2, les vendeurs n’ont cependant pas à s’inquiéter : si sur le court terme la tendance est baissière, les prix ont augmenté de 0,8% par rapport à la fin de l’année 2021. Le marché reste donc sur une pente ascendante, qui pourrait s’amplifier en janvier 2023 avec la révision du taux d’usure : ce dernier a été revu pour la rentrée 2023. Il passe de 3,05% à 3,57% pour un emprunt de 20 ans et plus selon le journal officiel. Des taux qui restent peu cléments pour les acheteurs.

Recevez une estimation en 3min Quel type de bien
souhaitez-vous estimer ?

Pour les acheteurs, un contexte qui reste compliqué. 


Côté acheteurs, cette légère baisse des prix en cette fin d’année ne parvient pas à pallier une situation compliquée. Boris Lebouc, City Manager et expert immobilier Hosman à Lyon, indique “La difficulté des acquéreurs à emprunter auprès des banques commence à se ressentir sur le marché. En effet, le taux d'usure, même s’il a été être revu en janvier 2023, augmente moins vite que les taux d'emprunt, ce qui bloque un certain nombre de projets immobiliers.”. 

Pourtant, les acheteurs sont toujours présents et conservent leurs projets immobiliers. De fait, l’indice de tension immobilière qui fait le rapport entre le volume de biens à vendre et le nombre d’acheteurs, est en hausse en décembre 2022 avec 11%, contre 5% en octobre 2022. Ainsi, le nombre d’acheteurs est supérieur de 11% au nombre de vendeurs. 

Malgré des freins aux projets d’achat, les acheteurs ne baissent pas les bras. La révision du taux d’usure devrait permettre au marché lyonnais de profiter d’un nouveau souffle en début d’année, même si la hausse continue des taux reprendra certainement rapidement le dessus. 

star struck emoji

Avec Hosman, vendez rapidement avec des frais d'agence 3x moins élevé qu'en agence traditionnelle

Vous souhaitez en savoir
plus sur Hosman ?

Chez Hosman nous avons à coeur d’associer le meilleur de l'expertise humaine, à la puissance de nos outils digitaux.

Découvrez nos autres
articles de blog