Baisse des prix de l'immobilier à Bordeaux

Par Stacy

Sales @ Hosman

Lecture : 3 min

17 novembre 2022

Bordeaux est une des villes où le prix au m2 s'est envolé ces dernières années : + 60% sur les dix dernières années. Jouissant d'un rayonnement national et international, Bordeaux n'a cessé d'attirer de plus en plus de Français à la recherche d'une ville dynamique et proche du littoral. 

Aujourd'hui, comme de nombreuses grandes métropoles françaises, la ville de Bordeaux est impactée par la baisse des prix de l'immobilier. Pourquoi ? Quels sont les prix aujourd'hui à Bordeaux ? Cette baisse des prix immobilier à Bordeaux va-t-elle perdurer ? 


Baisse prix immobilier à Bordeaux : premier ralentissement dès 2021


Le prix moyen au m2 à Bordeaux était déjà en légère baisse en 2021 suite aux différentes périodes de confinement qui ont ralenti l'ensemble du marché immobilier français : -1,1% en un an (MeilleursAgents). Une tendance qui était à contre-courant de la plupart des autres grandes villes de France qui, elles, voyaient leurs prix grimper (+2,6% en moyenne) à l’instar de Nantes, Lyon et Marseille. 

Cette légère baisse de prix constatée fin juillet 2021 était surtout la conséquence du rééquilibrage des prix faisant suite à l'explosion des prix connue ces dernières années. En effet, les prix ont particulièrement augmenté entre 2015 et 2017 par un effet Grande Ligne de Vitesse (spéculation autour des lignes de TVG reliant Paris à Bordeaux en moins de 3h, arrivée d'investisseurs et de parisiens à Bordeaux).
À la fin de l'année 2021, le prix moyen à Bordeaux dépassait les 4 800 euros.


👩‍💻 Mettez à jour gratuitement et en quelques clics la valeur de votre bien immobilier à Bordeaux et sa région grâce à notre outil d'estimation en ligne



Rentrée 2022 : nouveau ralentissement sur les prix immobiliers à Bordeaux


Depuis la rentrée de septembre et après une reprise très soutenue sur le marché aux mois de mars, d'avril et de juin, les prix de l'immobilier à Bordeaux connaissent une nouvelle baisse : -1.3% en trois mois. Cette baisse des prix à Bordeaux n'est pas un phénomène isolé, puisque les prix baissent également à Paris, Nantes ou encore Lyon.

Pourquoi les prix baissent ? A cause de la remontée des taux d'emprunts bancaires. En effet, l'inflation oblige les banques à emprunter plus cher et et répercuter la hausse de leurs propres taux sur les prêts qu'elles délivrent. La hausse des taux à pour effet de réduire le volume d'acheteurs capables de financer un projet immobilier, il y a moins de tension sur le marché, les négociations de prix sont plus fortes et donc les prix ralentissent.


Recevez une estimation en 3min Quel type de bien
souhaitez-vous estimer ?


Prix immobilier Bordeaux : où en est le marché en novembre 2022 ? 


En novembre 2022, le prix moyen du m2 à Bordeaux est de 4 803€ (soit une baisse de 1% en un mois). Les prix de l'immobilier à Bordeaux poursuivent leur baisse, mais les prix demeurent élevés.

Cette baisse de prix se fait néanmoins dans un marché dynamique, lequel compte 14% d'acheteurs à la recherche d'un bien que de biens en vente. Ce ratio se mesure avec l'ITI, Indice de Tension Immobilière, qui jauge le dynamisme du marché immobilier. Un marché est dynamique à partir d'un ITI de 5%. 


Les prix de l'immobilier à Bordeaux par quartier en novembre


Prix immobilier Bordeaux (source Baromètre Hosman)

  • Centre ville :  5 703 € 
  • Nansouty Saint Gènes : 5 007 € 
  • Bordeaux Sud Gare : 4 388 €
  • Chartrons : 5 399 € 
  • La Bastide : 4 400 € 
  • Bordeaux Maritime : 4 255 € 
  • Grand Parc : 5 399 € 
  • Caudéran : 4 317 € 
  • Saint Augustin Tauzin Alphonse Dupeux : 4 353 € 


Comment gérer la baisse des prix de l'immobilier à Bordeaux ?


Si la stagnation des prix de l'immobilier à Bordeaux peut inquiéter les propriétaires qui souhaitent vendre leur bien, il est important de rappeler que les prix sont toujours très élevés à Bordeaux et que les acheteurs sont encore présents sur le marché. Bordeaux reste une ville où le marché immobilier est attractif. 
La remontée récente des taux d'usure a aussi permis de débloquer de nombreux dossiers d'emprunt bancaire, et les acheteurs sont revenus sur le marché dès la mi-octobre. 

Notons aussi que la remontée des taux est pour l'instant inférieur au taux d'inflation, l'achat immobilier reste ainsi un placement intéressant. Même si les experts du crédit immobilier prévoient une remontée à 3% d'ici la fin de l'année, les taux restent bas et avantageux.

Pour vendre rapidement et au meilleur prix malgré un contexte immobilier plus difficile qu'au début d'année, il est important :





star struck emoji

Avec Hosman, vendez rapidement avec des frais d'agence 3x moins élevé qu'en agence traditionnelle

Vous souhaitez en savoir
plus sur Hosman ?

Chez Hosman nous avons à coeur d’associer le meilleur de l'expertise humaine, à la puissance de nos outils digitaux.

Découvrez nos autres
articles de blog